6 Choses banales qui en réalité sont mauvaises pour la santé

803

6 Choses banales qui en réalité sont mauvaises pour la santé. Ce n’est pas un scoop, nous vivons dans une époque résolument consumériste. Les publicités nous poussent à acheter toujours plus de choses, dont nous n’avons pas forcément besoin, et qui peuvent même s’avérer nocives.

Voici une liste d’objets que la plupart des gens utilisent, alors que différentes études ont mis en avant les risques qu’elles pouvaient présenter pour la santé.

Tupperwares

Le danger ne vient pas du plastique en lui-même, mais des substances qu’on y ajoute pour solidifier ce type de récipients. Le risque est encore augmenté par l’usure, le lavage, le chauffage, et l’interaction avec des produits gras ou acides, qui peuvent provoquer l’émanation de substances toxiques dangereuses. Par conséquent, il vaut mieux ne pas utiliser un même tupperware pendant plus de cinq mois, et éviter de le mettre au micro-ondes.

Crocs

Les fameuses crocs, que des millions de gens ont adoptées, ne fournissent pas une stabilité suffisante au talon, ce qui entraîne la déformation des orteils et des tendons, ainsi que l’apparition d’ampoules. Mais il y a une autre raison de renoncer à ce type de sandales : leur semelle est trop souple et la tenue au pied n’est pas suffisante, ce qui augmente le risque d’accident.

Mascara

Au moment de choisir un mascara, fais attention à ses composants. Certains d’entre eux peuvent entraîner des lésions oculaires irréversibles. Les ingrédients à éviter sont le parabène, la poudre d’aluminium, le propylène glycol et l’acétate de rétinol. De plus, il vaut mieux éviter d’emprunter le mascara de quelqu’un d’autre, car cela augmente le risque d’infection par conjonctivite bactérienne.

Poêles anti-adhésives

Le polytétrafluoroéthylène est la substance avec laquelle on fabrique le revêtement anti-adhésif, en soi, il est inoffensif. Mais lorsque la température dépasse les 230 degrés, ou si la surface est abîmée, des substances volatiles toxiques peuvent s’échapper. Des chercheurs danois ont prouvé que la présence de ces substances dans le sang d’un individu augmentait le risque de développer un cancer.

Savon anti-bactérien

Le savon anti-bactérien ne contient que 0,1 à 0,3% de triclosan (ce qui est la teneur maximale autorisée). Toutefois, les effets néfastes de cette substance sont notables : non seulement le triclosan affaiblit le système immunitaire, mais il augmente aussi la résistance aux antibiotiques utilisés pour le traitement de maladies graves. De plus, il provoque un déséquilibre hormonal, et son accumulation dans le corps entraîne un trouble des fonctions musculaires.

En réalité, le savon anti-bactérien n’est qu’un coup de pub très efficace. Des expériences ont montré qu’il était possible de se débarrasser des bactéries E. Coli, listéria et salmonelle, en utilisant un savon normal.

Faire ses besoins

De nombreuses études ont montré que la position à 90° n’est pas optimale pour faire ses besoins. Les intestins sont compressés et le passage des excréments est rendu plus difficile. La position à 45° est celle recommandée par les scientifiques. Cette vidéo t’en dira plus sur le sujet.

Via Sympa-Sympa

Vos Commentaires

commentaires