Avis Comics – Deadpool assassin


Les albums consacrés à Deadpool rencontrent toujours un franc succès, a fortiori lorsqu’ils proposent des histoires complètes. Et si on ajoute que cette nouvelle aventure est imaginée par Cullen Bunn, auteur de la Massacrologie, et Mark Bagley, le dessinateur d’Ultimate Spider-Man, on obtient un hit en puissance !

Résumé : Les aventures de Wade Wilson le conduisent à la Nouvelle-Orléans, où il se fait de nouveaux amis mais surtout de nouveaux, et puissants, ennemis ! La Guilde des Assassins en a après Deadpool, et ses pouvoirs de guérison vont être mis à rude épreuve ! 

avis comics

Avis Comics – Deadpool assassin

Les fans du dégénéré en régénération devraient certainement se tourner vers Deadpool Assassin de Cullen Bunn pour reprendre leurs esprits, c’est un début hilarant, bourré d’action et chaotique qui ressemble plus à un vrai nouveau départ qu’au véritable « Fresh Start »…

Cullen Bunn a beaucoup d’expérience dans l’écriture de Wade Wilson et cela se voit tout au long de Deadpool Assassin. Cela ne ressemble pas au autres comics sur Deadpool, cela ressemble simplement à Deadpool, tel que nous le connaissions !! L’humour est au rendez-vous, et les visuels de Mark Bagley sont parfaits et les enjeux de l’histoire sont aussi faibles que jamais, permettant à la comédie et à la folie de porter ce comics.

Une histoire à faibles enjeux ne nuit en aucun cas à cette série, en fait, c’est une bouffée d’air frais bienvenu après des années d’un héros empêtré dans des événements de formation d’univers exécutés ou mêlés au hasard dans un conflit apocalyptique intergalactique… Bref, plus c’est simple, plus c’est fun et plus les amateurs de cette brulée vous adorer cette lecture.

Il y a beaucoup d’humour irrévérencieux dans Deadpool: Assassin et le plus souvent, chaque blague fait mouche, provoquant irrémédiablement un petit sourire ou bien une bonne franche rigolade. Certains scénaristes prennent Deadpool beaucoup trop au sérieux avec des récits apocalyptiques, mais Bunn comprend qu’il y a en fait un niveau de nuance dans l’humour aléatoire de Wade et c’est ce petit détail qui le rend si charmant.

Les séquences d’action dessinées par Mark Bagley sont vraiment chaotiques de la manière la plus divertissante et la plus belle. Il n’y a aucune stylisation, les scènes sont dérangées, désordonnées et trempées de sang d’une manière qui illustre le style de combat à la Wolverine. Le niveau de gore est parfait aussi, bien mais pas trop, cela reste un comics, mais, il s’agit bien de Deadpool, et généralement il ne fait pas dans la dentelle…

En conclusion, les blagues de Bunn sont sacrément drôle, l’histoire à faible enjeu est une bouffée d’air frais pour notre héros. Le niveau de gore employé par Mark Bagley est parfait, pas trop exagéré mais suffisamment persistant pour donner à ce livre une sensation R-rated appropriée. Bunn utilise intelligemment les bouffonneries du quatrième mur de Deadpool pour offrir une exposition et une narration, plutôt que de l’utiliser comme un simple gadget. Et finir, le petit mais vraiment petit reproche, serait que certaines scènes d’action sont un peu chaotiques… Sinon Deadpool: Assassin est une très bonne lecture divertissante et jouissive !!

Le comics Deadpool: Assassin est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 18€

Vos Commentaires

commentaires