Avis Comics – Suicide Squad The Worst of (Urban Comics)


Le film The Suicide Squad, est sorti en France le 28 juillet 2021, il s’agit d’une suite indépendante du film Suicide Squad de David Ayer, sorti en 2016, malgré des chiffres en dessous des espérances, cette suite arrive quand même à afficher 100 millions de dollar au box-office.

Pour accompagner la sortie du film, Urban Comics vient de sortir une anthologie sur les anciens et nouveaux membres de la Task Force X. Et comme toute anthologie qui se respecte nous allons trouver des anciens récits mélangés à des récits modernes… Nous allons trouver The Brave and the Bold n°25, qui montre la création de la Suicide Squad de l’Âge d’Argent en passant par Harley Quinn & the Suicide Squad April Fools’ Special n°1, qui nous montre la vision très cartoonesque d’Harley. Un mélange pour le moins très surprenant !!

Aux côtés des vétérans, Harley Quinn et Captain Boomerang, revivez les moments les plus mémorables de leurs carrières et découvrez les pires secrets de la plus déglinguée des équipes de l’Univers DC, révélés par les plus grands noms des comics, parmi lesquels : Jim LEE, John BYRNE, Dan JURGENS, Humberto RAMOS, Jeph LOEB, Geoff JOHNS ou bien encore Dave GIBBONS !

Résumé : Bloodsport, Javelot, le Penseur, Ratcatcher, Peacemaker, Savant, la Fouine, Mongal, King Shark, et le terrifiant Polka-Dot-Man ! Voici les nouvelles recrues enrôlées par le gouvernement américain et placées sous les ordres d’Amanda Waller et de Rick Flag, au sein de la Force Spéciale X, la Suicide Squad !

Avis Comics – Suicide Squad The Worst of

Les récits et aventures de l’équipe Suicide Squad sont généralement très sombres !! Pas de surprise, l’équipe est composée de certains des pires et meilleurs super-vilains de DC Comics. Unis sous la redoutable Amanda Waller pour être dépêchés sur des missions dangereuses, ils œuvrent pour le plus grand bien… en quelque sorte. La première version de la Squad a fait ses débuts en 1959 « The Brave And The Bold » #25. L’équipe a été relancée en 1987 par l’écrivain John Ostrander. Rebaptisée Task Force X, la Suicide Squad d’Ostrander partage de fortes similitudes avec l’équipe moderne : ce sont des super-vilains forcés de faire le bien en échange de peines de prison réduites, supervisées par Amanda Waller.

La Task Force X a compté de nombreux membres au fil des ans. La série New 52 2011 de DC Comics voit Harley Quinn rejoindre les rangs, aux côtés d’autres membres notables tels que Deadshot, King Shark et l’Enchanteresse. D’autres méchants de DC ont fait partie de l’équipe au fil des ans, notamment Deathstroke, Killer Frost, le général Zod, le capitaine Boomerang et Poison Ivy.

The Suicide Squad a fait partie de certains des chapitres les plus effrayants et les plus controversés de l’histoire de DC Comics. Qu’ils soient impliqués dans des décisions créatives controversées, tuent presque Superman ou mangent accidentellement leurs coéquipiers, Task Force X garde les choses dérangeantes, sanglantes et dangereuses. Ce sont les moments les plus sombres de l’équipe.

L’ère moderne – Le redémarrage de John Ostrander

Faisant le saut dans l’ère moderne en 1987, lancé par le visionnaire John Ostrander, la Suicide Squad a fait sa grande résurgence dans Legends #3 .

Cela a marqué la conception de l’équipe de super-vilains sanctionnée par le gouvernement et a catapulté avec succès des personnages obscurs, tels que Deadshot et Captain Boomerang, sur le devant de la scène, des personnages qui se sont présentés à maintes reprises à différentes étapes de l’histoire de Suicide Squad. Depuis la réimaginassions d’Ostrander, la Suicide Squad est devenue réputée pour la périssabilité de ses membres, bénéficiant d’une liste d’équipes en expansion qui peut aller de pair avec même la Justice League.

L’introduction de Harley Quinn

DC Comics a redémarré toute sa continuité en 2011, présentant une toute nouvelle gamme de Suicide Squad et cimentant les acteurs prédominants, tels que Deadshot, Captain Boomerang et Harley Quinn (une nouvelle partie de l’équipe).

Ces trois-là sont maintenant devenus des incontournables récurrents dans l’histoire de Suicide Squad à travers une variété de bandes dessinées et d’autres adaptations médiatiques.

L’influence de cette course peut être vue dans les films d’animation Batman: Assault On Arkham, Suicide Squad: Hell To Pay et le live-action Suicide Squad de David Ayer ainsi que dans de nombreux projets à venir.

DC Rebirth – Justice League Vs Suicide Squad

Poursuivant la tradition des redémarrages des comics, DC a de nouveau relancé toute sa gamme de titres de comics en 2016, y compris le Suicide Squad. La nouvelle histoire des New 52 Suicide Squad s’est poursuivie pour la plupart sans être affectée, rassemblant sa gamme de méchants popularisés, tels que Deadshot, Harley Quinn et Captain Boomerang.

Cependant, Rebirth a ajouté quelques nouveaux joueurs clés à ses rangs, réintroduisant le chef d’équipe classique Rick Flag, Katana et Enchantress, coïncidant avec leurs apparitions théâtrales dans Suicide Squad de David Ayer de la même année.

Rebirth a également engendré l’événement croisé Justice League Vs Suicide Squad en 2017, qui a opposé ce collectif de méchants aux principaux super-héros de DC, dont Batman, Superman, Wonder Woman, The Flash, Cyborg et les Green Lanterns (Jessica Cruz et Simon Bazz).

Cet anthologie proposée par Urban Comics, va vous faire revivre certains des meilleurs moment, le seule petit regret reste la présentation des personnages à raison d’un paragraphe chacun, qui est beaucoup trop courte !! Bien évidemment et comme toujours, vous avoir des anciens récits donc des vieux dessins et découpages mais au final quel plaisir de relire ces vielles histoires !!

Cette anthologie Suicide Squad The Worst of est proposée par Urban Comics et celle-ci est disponible dès maintenant dans toutes les bonnes librairies au prix de 35€