Avis comics – The Seven Deadly Sins (Panini Comics)


Sept péchés mortels, une seule mission (qui est mortelle également !). Au Texas en 1857, des criminels condamnés à mort sont recrutés par un prêtre pour une mission suicide en territoire Comanche.

Ce groupe hétéroclite est emmené par un hors-la-loi au passé sanglant, dans une aventure digne des plus grands Westerns. Le nouvel éditeur TKO réserve bien des surprises à ses lecteurs, avec des sagas complètes qui explorent des genres bien différents.

Après Sentient et la science-fiction, Sara et le film de guerre, voici 7 Deadly Sins qui explore l’univers Western de façon résolument moderne, avec des dessins signés Artyom Trakhanov.

Avis comics

Avis comics – The Seven Deadly Sins

Seven Deadly Sins de TKO Studios et édité en France par Panini Comics est exactement ce que vous attendez d’une aventure western classique, mais attention qui dit classique, ne signifie pas inattendue.

Seven Deadly Sins est écrit par Tze Chun avec des illustrations d’Artyom Trakhanov et de la coloriste Giulia Brusco, et le trio forme une équipe de dynamite et brillante, créant une histoire avec des scènes d’actions passionnantes et un groupe attachant de combattants hétéroclites faisant immédiatement penser aux classiques films du Far West. Ce comics a également le courage, le cœur et la profondeur pour soutenir toutes les références du genre.

Nous commençons notre histoire par un prêtre nommé Antonio et sa fille Grace, qui se dirigent tous les deux vers une section extrêmement dangereuse du sud-ouest américain pour une mission mystérieuse. Comme vous vous en doutez, Antonio recrute plusieurs hors-la-loi bien connus pour l’accompagner, et si vous pensez que la prémisse du récit ressemble beaucoup à The Magnificent Seven, vous avez absolument raison.

Alors qu’Antonio et Grace sont les clés de l’histoire, la clé centrale du récit est un hors-la-loi nommé Jericho Marsh. Marsh est un homme de premier plan parfait pour un comics comme celle-ci, une caricature parfaite du Bad Boy à la sauce spaghetti. N’oublions pas de parler des scènes d’actions sont incroyables, et cela en grande partie grâce aux superbes dessins de Trakhanov et Brusco, de sublimes planches qui servent de fondement à cette aventure palpitante.

Les mises en page sont inventives, les gros plans créent une atmosphère qui ne ressemble à rien d’autre. Lorsque l’action passe à la vitesse supérieure, les visuels sont encore plus intenses et je n’ai jamais vu une évasion de prison aussi passionnante. Il y a des moments brutaux et choquants, mais ils illustrent presque toujours l’histoire et ceux-ci sont là pour renforcer l’immersion!!

Une lecture incontournable, en particulier pour ceux qui aiment se perdre dans cet univers à la sauce Tarantino!

Le comics Seven Deadly Sins est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 19.95€

Vos Commentaires

commentaires