Avis Manga – Angolmois (tomes 7 & 8)


Signée Takagi Nanahiko, cette série est finie en 10 volumes au Japon et a été publiée de 2013 à 2018 aux éditions Kadokawa, arrive bientôt à sa conclusion en FRance avec aujourd’hui les tomes 7 & 8.

Résumé : Jinzaburô Kuchii, un samouraï de Kamakura, est exilé à Tsushima où il est chargé par la fille du gouverneur, Teruhi, de défendre l’île des Mongols. Au lieu de la peine de mort, les proscrits ont reçu l’ordre de servir de pions sacrifiables. Ils doivent tenir sept jours jusqu’à l’arrivée des renforts de Kyûshû, mais face aux armes et aux tactiques étranges des Mongols, le maître du clan Sukekuni, et son fils, Umajirô, se font tuer.
Alors que tous s’étaient résignés à perdre, Jinzaburô apparaît seul sur le champ de bataille, vêtu d’une ancienne armure…

Avis Manga – Angolmois (tomes 7 & 8)

Résumé tome 7 : Dans un passé lointain, le château de Kaneda a été bâti à Tsushima en tant que base des gardiens. Les forces de Tsushima s’y sont cloîtrées afin de se préparer à l’assaut Mongol, mais Kazuhisa, l’un des exilés, se joint à l’ennemi et les fait entrer dans le château. Entre lui et Jinzaburô, lequel des deux pourfendra l’autre de son sabre ?!

Résumé tome 8 : Même avec la coopération de Kazuhisa, l’un des exilés, l’armée mongole est ébranlée face aux forces de Tsushima qui se sont cloîtrées dans le château de Kaneda. Ils repoussent avec du feu un détachement mongol qui s’était introduit à l’intérieur des murs et perdent Kazuhisa qui les a trahis. Petit à petit, ils parviennent à décourager les Mongols, mais ces derniers qui se sont abstenus d’envahir Hakata, ne relâchent pas leurs attaques. Le matin du jour fatidique est venu !

Angolmois après déjà 8 tomes conserve son énergie et son efficacité malgré son côté historique qui de primes abords pourrait rebuter les plus jeunes lecteurs. Et justement, le récit ne cesse de s’étoffer et de gagner en consistance et cela malgré une fin qui approche à grands pas car il ne reste que 2 tomes avec de nombreuses questions restent en suspens. Pourquoi Jinzaburô se bat-il avec autant de rage exactement ?

Car si le héros de ce manga et l’histoire elle-même qui est passionnante par ailleurs, Jinzaburô Kuchii, ce samouraï de Kamakura est en première ligne du récit. Un personnage qui regroupe quelques similitudes avec le jeune Shin du manga Kingdom, édité par Meian.

Angolmois arrive sans problème à happer votre attention avec un récit qui redécolle totalement dans le conflit contre l’armée mongole. Les deux derniers tomes risquent d’être non seulement explosifs mais aussi chargés en émotions ! Il est certain que Nanahiko Takagi arrivera à conclure sa série de façon magistrale, car rare sont les titres à tenir la barre haute sur 8 tomes sans baisser en intensité… Vivement la suite et la conclusion de cette très très bonne série.

Les tomes 1 & 8 du manga Angolmois sont d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 6.95€