Avis Manga – Escale à Yokohama (tomes 1 à 3)


Le chef d’oeuvre de la tranche de vie Yokohama Kaidashi Kikou (Escale à Yokohama en VF), est enfin disponible en France grâce aux éditions Meian !! Initialement prépubliée au Japon de 1995 à 2006 dans le magazine Afternoon de Kôdansha pour un total de 14 volumes, Escale à Yokohama est considéré comme une œuvre culte d’Hitoshi Ashinano.

Résumé : Appréciez avec Alpha la subtilité de chaque instant, de chaque découverte… Alpha tient un petit café, à l’écart de la ville. Le temps s’y écoule paisiblement, comme si plus rien n’avait d’importance… Entre deux approvisionnements à la ville de Yokohama, elle observe le monde, regarde le soleil se lever puis se coucher, et profite du temps qu’elle passe avec ses rares clients.

Malgré les apparences, la belle Alpha est un robot, et cela fait bien longtemps qu’elle est là. Jour après jour, elle attend patiemment le retour de son maître, en jouissant tranquillement de la vie qui lui a été offerte… Un petit détour sur le sentier vers demain, en tête à tête avec nos souvenirs…

avis manga

Avis Manga – Escale à Yokohama (tomes 1 à 3)

Dans un monde post-apocalyptique où une catastrophe environnementale a conduit à l’éruption du mont Fuji et à l’inondation de Yokohama, l’âge des humains est à son crépuscule. Alpha Hatsuseno est une androïde et l’homonyme d’un petit café à l’extérieur de Yokohama. Comme son propriétaire est en voyage pour une durée indéterminée, elle a été laissée responsable de la gestion du café. Bien qu’elle ait rarement des clients, Alpha reste extravertie et joyeuse.

Alors qu’Alpha attend le retour de son propriétaire, elle explore les environs avec son scooter et sa caméra. Tout au long de ses voyages, elle rencontre de nouvelles personnes et d’autres androïdes, créant des souvenirs en cours de route.

Escale à Yokohama est une belle histoire décontractée centrée sur les activités quotidiennes d’Alpha, mettant l’accent sur le temps qui passe dans la vie de tous les jours.

Escale à Yokohama est un récit de science-fiction car l’histoire se déroule dans un avenir « proche » après une catastrophe à grande échelle et le personnage principal, Alpha Hatsuseno, est une androïdes. Cependant, c’est là que s’arrête toute similitude avec la science-fiction « normale ». Vous ne trouverez pas de vaisseaux spatiaux, de lasers ou de mecha ou autres guerres cosmiques. Au lieu de cela, des technologies plus anciennes telles que les scooters, les radios, les avions et autres sont encore très utilisées. Cela reflète le mode de vie rural que l’humanité a adopté dans le récit et ajoute au rythme décontracté du manga. Ce sentiment tranquille, un sentiments de douceurs, se reflète dans le style artistique, les personnages et même la manière dont l’histoire est racontée.

L’histoire est racontée principalement du point de vue d’Alpha Hatsuseno alors qu’elle rencontre de vieux amis, s’en fait de nouveaux et explore avec désinvolture le monde qui l’entoure. Le fait le plus inhabituel à propos d’Alpha est qu’elle n’est pas humaine, mais un robot de type A7M2 qui a l’air humain et est capable de ressentir des émotions. L’histoire commence avec Alpha faisant un voyage à Yokohama pour acheter des grains de café. Elle est seule depuis un certain temps alors qu’elle attend que son « propriétaire » revienne de l’endroit où il a disparu et, étant immortelle, elle a décidé qu’elle pouvait attendre aussi longtemps qu’il le faudrait. En attendant, elle dirige le Café Alpha, un petit café au milieu de nulle part que son propriétaire lui a confié.

Le style visuel contribue grandement à l’atmosphère détendue du manga. Le mangaka Ashinano évoque la nature simple mais fantastique du monde. Dans plusieurs parties du manga, des scènes banales reçoivent une qualité de dessins incroyablement superbes. Ceci, associé aux dessins des personnages et à l’utilisation inhabituelle de l’espace vide par Ashinano, confère au style artistique une caractéristique surréaliste qui semble parfois presque paradoxale. Comme pour toute série de longue, le style artistique va évolué et s’amélioré au fil du temps.

Mélancolique mais plein d’espoir, excitant mais nostalgique, joyeux mais triste, Escale à Yokohama est une réalisation singulière dans le manga qui mérite le titre de « chef-d’œuvre », et qui devrait se voir accorder une place parmi les grandes œuvres de la littérature moderne, car honnêtement nous sommes à des années lumières d’un simple manga…

Les tomes 1 à 3 du mangas Escale à Yokohama sont d’ores et déjà disponibles dans toutes les bonnes librairies au prix de 6.95€.