Avis Manga – Flow (tome 1)


Enquêtes paranormales par l’auteur de “Mushishi”. Une touche personnelle dans sa manière d’employer le fantastique pour dépeindre les émotions humaines. Flow est une série terminée en 3 tomes.

Résumé : Chima arrive chez “Hirota Flow” pour passer un entretien d’embauche. Mais avant même d’entrer dans le bureau, elle est emmenée sur un site touché par un “Flow”.
Mais, qu’est-ce qu’un “Flow” ?

Ce sont des phénomènes naturels qui sèment la pagaille de façon aléatoire. Cette instabilité des particules change la forme ou la construction des choses et des êtres vivants. Souvent, le Flow est intimement lié aux émotions d’une personne.
Le métier de Hirota est d’estimer l’ampleur d’un Flow, sa durée, d’en découvrir la source pour, éventuellement, mettre fin au phénomène.
Car tout Flow prend toujours fin. Seulement, cela peut prendre 10 jours, un mois, voire plusieurs années.

Chima a elle-même été victime d’un Flow. Actuellement, elle a l’apparence d’une enfant de 12 ans, mais en réalité, elle a 35 ans. Avec le vague espoir que le fait de travailler pour une société de gestion de Flow lui permettrait de retrouver son corps d’adulte, elle a postulé pour travailler chez Hirota Flow.

Avis Manga – Flow (tome 1)

Ecrit par l’auteur de Mushishi, ce manga suit une formule épisodique identique où le personnage principal Hirota traite d’un phénomène surnaturel appelé « Flow ». Ces flux sont toujours dus à l’une ou l’autre des émotions ou des pensées que les gens ont de temps en temps. C’est assez sous-estimé à mon avis en raison de sa comparaison fréquente avec Mushishi.

L’histoire est un peu plus faible que Mushishi car elle tourne uniquement autour de la recherche des causes, puis de l’inversion des effets du Flow sans trop d’exploration du concept de Flow lui-même. Cela rend cela automatiquement moins captivant, donnant l’impression d’une tranche de vie avec un peu d’enquête. Mais les personnages sont une amélioration car nous obtenons deux personnages récurrents au lieu d’un seul. La dynamique constante entre ces personnages les rend plus intéressants et relativement charismatiques.

L’histoire se déroule dans une ville des temps modernes où les médias sociaux et autres existent. Curieusement, le chat d’Hirota joue un rôle important dans chaque chapitre car les chats sont naturellement attirés par le Flow. C’est pourquoi le manga porte un tel nom. Hirota se présente comme un mec maladroit mais froid. Il se soucie profondément de son chat et est une personne très gentille en général. L’assistante a sa propre histoire avec le Flow et a commencé à travailler pour lui en conséquence. Il semble y avoir un récit global à son sujet dans les histoires épisodiques. Le manga dégage une atmosphère étrange, surnaturelle mais parfois difficile à suivre.

Visuellement, c’est très très propre, avec beaucoup de détails dans les arrières plans et bien évidemment sur les personnages. Les angles de vue intriguent surtout en première page de chaque chapitre. Mais dans l’ensemble, ce titre est très agréable.

Le premier tome de Flow reste très énigmatique mais pour autant agréable à lire, et la curiosité pousse à attendre le tome 2 avec beaucoup d’impatience !

Le tome 1 du manga Flow est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 7.45€