Avis manga – Les Amants sacrifiés (tome 1)


Le talentueux Masasumi Kakizaki s’attelle à la romance historique dans cette magnifique adaptation du film de Kiyoshi Kurosawa.

Prépublié au Japon en 2020-2021 sous le titre Spy no Tsuma au sein du magazine Sunday GX de Shôgakukan, ce manga voit Kakizaki adapter le film éponyme, réalisé par Kiyoshi Kurosawa et scénarisé par Ryûsuke Hamaguchi en 2020. En France, ce long-métrage est sorti dans nos salles de cinéma le 8 décembre 2022. Les Amants sacrifiés une série en deux volumes à découvrir absolument !

Résumé : Dans les années 40, aux portes de la guerre, le Japon s’enfonce dans la dictature et ferme ses frontières. Dans ce contexte, l’entreprise de commerce international Fukuhara peine à maintenir son activité. Son président, le charismatique Yusaku, décide de chercher de nouveaux canaux d’approvisionnement en Mandchourie, province du nord de la Chine passée sous la coupe japonaise et présentée comme une terre d’abondance… Malgré l’inquiétude de sa femme, Satoko, il embarque dans un voyage de plusieurs mois avec son neveu Fumio.

À leur retour, Satoko sent un changement… pire, l’odeur du secret. Fumio s’éloigne brusquement, et Yusaku annonce à son épouse qu’il compte arranger leur départ aux États-Unis, ennemi en puissance du Japon… Que leur est-il arrivé durant leur excursion en terrain conquis ?

Avis manga – Les Amants sacrifiés (tome 1)

Avec une image élégante et un scénario machiavélique, le cinéaste japonais Kiyoshi Kurosawa a tourné un film à la fois historique, romanesque, et d’espionnage. Yusaku et son épouse Satoko forment un beau couple, occidentalisé, fortuné, qui semble d’abord imperméable aux tourments de l’époque. Voici l’adaptation en manga d’une superbe œuvre à découvrir…

Après un voyage d’affaires en Mandchourie, province chinoise alors occupée par le Japon, Yusaku semble cacher un secret, Satoko le soupçonne de l’avoir trompée, avec une jeune femme ramenée de Mandchourie et retrouvée noyée. Mais elle choisit de faire confiance à son mari, malgré les révélations du nouveau chef de la police, un ami d’enfance. Le couple est effectivement sous la surveillance des autorités, et Yusaku a bel et bien un secret : un lourd secret d’Etat, qu’il veut révéler au monde occidental, même s’il faut pour cela trahir son pays. Il veut dénoncer des crimes de guerre, des atrocités, les terribles expériences menées par l’armée japonaise en Mandchourie, où a été testée la guerre bactériologique et répandu le virus de la peste. Période de guerre et climat de suspicion…

Les amants sacrifiés, est à la fois un manga historique, un manga romanesque, un manga d’espionnage, et un manga psychologique, dans l’urgence de l’époque, période de guerre et climat de suspicion, le mangaka observe le désarroi des personnages, leurs choix, le sacrifice et les coups du destin. L’image et la mise en scène séduisent par leur élégance, mais surtout le scénario est particulièrement bien construit.

Lorsqu’on croit avoir tout compris, qu’on pourrait même commencer à s’ennuyer un peu, se déroule alors un imprévu, un rebondissement, qui nous détourne de la voie qu’on croyait si bien tracée. Et puis, c’est aussi un hommage au film éponyme.

Le manga Les Amants sacrifiés (tome 1) est disponible dès maintenant dans toutes les bonnes librairies au prix de 9.95€