Bandes Annonces de la semaine #10 septembre

15

Bandes Annonces de la semaine #10 septembre. C’est parti pour le tour d’horizon du jour des bandes annonces, extraits et autres vidéos des prochaines sorties cinéma dans nos salles obscures !!

a Particule Humaine de Semih Kaplanoğlu (Sortie le 10/10) : Dans un futur proche et incertain, un brusque changement climatique a mené la vie sur Terre vers son extinction. Dans ce monde aux frontières redessinées, les migrants sont parqués dans des camps en attendant de pouvoir intégrer les villes protégées par des boucliers magnétiques. Le chemin du Pr. Erol Erin, généticien spécialiste des semences, va croiser dans la région des « Terres Mortes », celui du Pr Cemil Akman, qui a dû quitter la ville à cause de ses recherches. Le voyage qu’ils vont entreprendre à la recherche des graines qu’ils pourront faire germer, va bouleverser tout ce qu’Erin a connu jusqu’ici….

Okko et les fantômes de Kitaro Kosaka (Sortie le 12/09) : Seki Oriko, dite OKKO, est une petite fille formidable et pleine de vie. Sa grand-mère qui tient l’auberge familiale la destine à prendre le relai. Entre l’école et son travail à l’auberge aux cotés de sa mamie, la jeune Okko apprend à grandir, aidée par d’étranges rencontres de fantômes et autres créatures mystérieuses !

Photo de Famille de Cecilia Rouaud (Sortie le 5/09) : Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas. La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse. Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille. Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »

Le rouge et le gris de François Lagarde (Sortie le 24/10) : Fruit de vingt ans d’une patiente et passionnée collecte, constituant un fonds de plusieurs milliers d’images réalisées côté allemand et la plupart inédites, Le Rouge et le Gris propose une adaptation du célèbre récit de guerre d’Ernst Jünger, Orages d’acier. Confrontant Histoire, photographie et écriture, portée ici par la voix de Hubertus Biermann, le film documente le passage du monde ancien de 1914-1915, le Rouge du 19ème siècle, au Gris qui s’y substitue, celui de « l’habitant d’un monde nouveau ».

Vos Commentaires

commentaires