Cooking Mama Cookstar


Cooking Mama: Cookstar propose plus de 90 nouvelles recettes que les joueurs peuvent maîtriser. Cuisinez toutes sortes de plats allant des recettes traditionnelles japonaises, à vos petits plaisirs coupables.

Vous ne mangez pas de viande ? Aucun problème ! Pour la première fois, Cooking Mama proposera un mode « cuisine traditionnelle » et un mode « cuisine végétarienne ». Burrito, Bibimbap, Bubble Tea, Omelette Norvégienne, Pokebowl et bien plus encore sont à préparer dans Cooking Mama: Cookstar. Découvrez les différents plats pour découvrir ceux qui correspondent à vos goûts.

Le gameplay de Cooking Mama: Cookstar est essentiellement le même qu’il l’a toujours été avec cette série, dans laquelle vous avez l’éponyme Mama vous guidant à travers les nombreuses étapes nécessaires à la préparation de dizaines de plats allant des rouleaux de crème glacée au chili con carne.

Chaque étape d’un plat est traitée comme son propre mini-défi chronométré, et vous recevez une note sur trois étoiles en fonction de la qualité de votre performance pour cette tâche particulière. Par exemple, vous devrez peut-être casser des œufs pour une étape, et le défi consiste à faire casser le nombre requis d’œufs dans un délai un peu serré sans les éclabousser sur votre visage. Conceptuellement, ce processus en plusieurs étapes est un moyen raisonnablement judicieux de faire « cuisiner » toutes sortes de plats aux joueurs tout en rendant l’ensemble du processus engageant.

La mise en œuvre de ces défis s’avère cependant très basiques pour ceux qui connaissent la série. Chaque défi ne prend que quelques secondes à accomplir et le gameplay se résume à exécuter un événement rapide et facile ou à faire un mouvement répétitif… et vous ne trouverez aucune nouveauté !!!

Dire que Cooking Mama : Cookstar est un jeu facile est exagéré, ce gameplay est tellement dépouillé et simpliste qu’il en devient ridicule. Pire encore, cela ne prend qu’une dizaine de minutes avant que vous ayez vu toutes les tâches possibles qu’on vous demandera d’effectuer à partir de ce moment-là, vous ne ferez que refaire les mêmes choses sur toutes les recettes. Bien sûr, il y a quelque chose d’assez intéressant à voir les nouveaux types de plats se préparer, mais cela ne vaut guère un voyage vidéoludique qui est quand même très insipide et qui gâche votre plaisir.

Ceux d’entre vous qui ont un ami prêt à jouer peuvent opter pour des défis coopératifs ou compétitifs dans un mode séparé spécialement conçu pour le multijoueur, mais encore une fois, il n’y a pas grand-chose à faire. Seule une poignée de défis sont proposés pour le jeu coopératif ou compétitif, et il n’y a pas de profondeur ou d’incitation significative à les jouer plus d’une fois.

Caractéristiques principales :

  • Le tout nouveau Mode Végétarien
  • Plus de 90 recettes
  • Des plats classiques et d’autres plus originaux comme de la nourriture pour licorne
  • Jouez avec ou contre vos amis jusqu’à deux joueurs
  • Le mode défi pour les chefs experts
  • Partagez vos créations fantastiques avec vos amis sur les réseaux sociaux

Bien qu’il y ait des effets physiques intéressants avec des choses comme des oignons hachés glissant d’une planche et dans un bol, les modèles 3D pour la nourriture et les outils semblent avoir été tirés directement d’une ancienne génération de consoles. Les textures fades et les modèles vraiment pas très beaux, et compte tenu du principe même de Cooking Mama: Cookstar, il est assez décevant que même la nourriture n’ait pas l’air si bonne.

Au-delà de son statut qui plaira surement aux très petits ou bien de curiosité pour les collectionneurs, Cooking Mama : Cookstar propose un gameplay extrêmement superficiel, des doublages moyens pour donner une expérience au mieux terriblement moyenne et au pire carrément désagréable, pour fans qui attendaient de pieds ferme cette License…

Cooking Mama : Cookstar est disponible dès maintenant dans toutes les bonnes boutiques au prix de 39.99€