Death Stranding Director’s Cut sur PS5 – Le chef-d’œuvre est de retour dans une version éblouissante !


La sortie de Death Stranding en 2019 était probablement le jeu le plus attendu de la carrière de Hideo Kojima. Le réalisateur de Metal Gear était sans doute devenu le premier auteur de jeux vidéo, avec une réputation de conception contraire aux conventions, avec des influences cinématographiques toujours somptueuses. Mais ce projet était le premier enfant de son divorce avec Konami, et personne n’avait la moindre idée de ce qu’il pourrait faire ensuite.

Death Stranding Director's Cut TEST

Death Stranding était en réalité un projet très étrange… Le premier teaser avait des exosquelettes de crabe sur une plage sans vie, des empreintes de mains de goudron enfoncées dans le sable, un Norman Reedus (The Walking Dead) nu et pleurant attaché à un petit bébé en détresse, des baleines échouées et des poissons morts. Le tout sans aucune indication de ce qu’était réellement le jeu.

Le teaser résumait l’ensemble du travail de Kojima, c’est à prendre ou à laisser, en résumé soit vous êtes un fan inconditionnel, soit vous détestez.

Quoi de neuf dans The Director’s Cut ?

Avec Death Stranding: Director’s Cut, les propriétaires de PS4 peuvent mettre à niveau pour 10€, le jeu original qui est optimisé pour fonctionner à 4K/60FPS, avec un chargement plus rapide et un retour de vibration haptique supplémentaire à l’aide du contrôleur DualSense de la PS5. La résolution et la fréquence d’images améliorées sont à elles seules des améliorations fantastiques, rendant le monde encore plus détaillé.

Cependant, le retour haptique est un ajout particulièrement intéressant, qui vous donne une meilleure idée de chaque étape franchie par notre héros.

Les capteurs haptiques jouent beaucoup avec ce jeu, vous permettant d’avoir une idée du terrain accidenté et vous aidant à rester rythmé lors de l’exploration. Il fonctionne également lors d’actions plus inhabituelles, comme uriner… Et très honnêtement même si fonction est pour le moins curieuse, il faut reconnaitre qu’elle fonctionne réellement !!

Le Director’s Cut donne également au rythme et au gameplay du jeu quelques ajustements bienvenus, notamment pendant les premières heures d’ouverture. De nombreux joueurs en ligne ont exprimé à quel point l’ouverture du voyage de Sam était fastidieux, et le Director’s Cut voit plusieurs des rencontres BT de la carte réduites dans une certaine mesure. Vous aurez également accès à un exo-squelette au début du jeu pour vous aider avec les charges lourdes et améliorer les vitesses de déplacement. Parallèlement à cela, vous pouvez apporter un robot IA pour vous aider à transporter du fret, ce qui facilite la gestion des missions de fret les plus audacieuses et les plus intensives. Ces changements améliorent considérablement le processus d’intégration de Death Stranding.

Les toutes nouvelles missions de Director’s Cut présentent des objectifs de sauvetage pour les livreurs blessés, ainsi que des événements supplémentaires axés sur l’histoire qui fournissent une trame de fond intéressante à certains des personnages les plus mystérieux du jeu. Le nouveau contenu de l’histoire dans Director’s Cut semble en grande partie sans conséquence et isolé de l’intrigue principale.

Il y a aussi de nouvelles chansons sur la bande originale du jeu d’artistes comme Woodkid, Biting Elbows et Midge Ure, donnant à ces événements un impact émotionnel supplémentaire.

The Director’s Cut ajoute également des activités secondaires originales. Fragile Circuit, qui permet aux joueurs de courir sur une sélection de pistes construites pour s’affronter pour les meilleurs temps, est une inclusion amusante. Des missions VR spéciales ont été ajoutées, vous permettant d’utiliser votre arsenal de cours de combat simulés avec des armes pour les meilleurs moments. Ces deux activités sont amusantes à pratiquer lorsque vous souhaitez faire une pause dans le déroulement du jeu et vous détendre, et elles sont un ajout bienvenu au jeu global.

Un jeu Hideo Kojima de Hideo Kojima

Death Stranding Director’s Cut est un titre fantastique pour un jeu fascinant. Il introduit de nombreuses nouvelles fonctionnalités qui enrichissent l’expérience, les graphismes et les performances sont considérablement améliorés, c’était un chef d’œuvre sur PS4 et c’est aussi le cas sur PS5. Tout s’additionne pour en faire la meilleure expérience de jouer à cette aventure folle de Kojima Productions, que vous soyez nouveau dans l’expérience ou que vous souhaitiez reprendre là où vous vous étiez arrêté. Cela ne changera pas dans un sens ou dans l’autre, c’est toujours Death Stranding, qu’on le veuille ou non, mais ce Director’s Cut présente une meilleure expérience et confort de jeu.

Les points positifs !!!

  • Superbes visuels 4K, HDR
  • 60 images par seconde, c’est bien
  • Les nouvelles fonctionnalités sont toutes très bonnes
  • L’hippodrome est fou mais nous l’aimons
  • Bonne utilisation de l’audio 3D, fonctionnalités DualSense

Les points négatifs !!!

  • Les missions de livraison peuvent sembler répétitives
  • Gameplay capricieux parfois
  • L’interface utilisateur peut être extrêmement chargée
  • La zone de l’usine en ruine ne dure pas longtemps