Demon’s Souls Remake – Un remake somptueux !


 

En 2009, Demon’s Souls de FromSoftware a inauguré une ère d’action / RPG stimulants qui se caractérisent par une construction de monde incroyable, des environnements magnifiques, des combats de boss épiques et une difficulté à pleurer. À une époque où les joueurs étaient inondés de longs tutoriels et d’un gameplay fortement guidé, Demon’s Souls nous permettait d’explorer, de découvrir et de triompher contre des adversaires incroyablement dangereux.

Aujourd’hui, le remake de Bluepoint Games est identique à 100% à l’original sur PS3, c’est non seulement un hommage mais aussi une prouesse technique incroyable, car cette nouvelle mouture va exploser votre rétine !

Si vous n’avez jamais joué à un jeu de type Souls auparavant, sachez que la route est difficile, très difficile. Demon’s Souls piétinera votre cadavre des centaines de fois et vous allez comprendre rapidement que vous n’êtes que l’élève du jeu et apprendre sera la clé de votre réussite. Comme pour les jeux Souls modernes, Demon’s Souls ce n’est pas vraiment une question de difficulté, il va falloir prendre votre temps et accepter que mourir fait partie du processus du gameplay, c’est curieux mais c’est bel et bien le concept  de votre prochaine aventure.

Demon’s Souls – Bande-annonce

Demon’s Souls, une exclusivité PS5, est une ode minutieusement de l’original sur PS3 avec laquelle les vétérans seront instantanément familiers. Des graphismes mis à jour et une ergonomie repensée, Bluepoint fait un boulot d’orfèvre avec une refonte habile, car améliorer ce qui était déjà un excellent est toujours un exercice compliqué, mais une chose ne change pas le gameplay…

Demon’s Souls exige que le joueur soit curieux, prudent et audacieux. Il s’agit d’une esquive sauvage, d’une fente frénétique ou de la maîtrise de soi pour ne pas devenir la proie de la cupidité, en attendant le bon moment pour tenter cette frappe finale, voici la leçon que vous devrez connaitre par cœur  et les victoires éventuelles sont des moments que vous n’oublierez jamais.

Le choix de la façon dont vous atteignez ces objectifs est une grande partie du plaisir. Que vous souhaitiez choisir vos opportunités avec un bouclier et une armure lourde, attaquer l’ennemi avec des salves magiques, ou courir autour d’ennemis poignardés dans le dos et tirer des flèches, le monde de Demon’s Souls est à vous et vous devez le conquérir.

L’un des changements majeurs apportés par Bluepoint est de modifier le nombre d’objets de guérison pouvant être transportés et cela de manière réaliste. Cela n’affecte pas votre expérience PVE, mais ce changement aura plus d’impact sur les interactions en ligne. Les joueurs ne sont plus en mesure de transporter des quantités absurdes de consommables, ce qui rend l’univers plus crédible néanmoins les retours au Nexus sont eux beaucoup faciles et rapides… Le SSD de la PS5 montrant sa puissance.

Bluepoint propose deux styles visuels pour le jeu: le mode cinématique et le mode performance. Le premier rend le jeu en 4K natif à 30 images par seconde. Ce dernier fonctionne à 60 fps, avec une résolution inférieure à 4K. Après avoir démarré le jeu en mode performance, j’ai trouvé impossible de revenir à l’autre option, il est impossible de revenir en arrière après avoir joué à Demon’s Souls à 60 fps.

L’un des nouveaux ajouts les plus agréables à Demon’s Souls est un mode photo. En plus de donner aux joueurs la possibilité de mettre en pause Demon’s Souls, ce que vous ne pouviez pas faire dans l’original, il prend également de superbes captures d’écran.

 

Le gameplay et la sensation du combat sont en grande partie les mêmes, alors qu’est-ce qui est différent dans le remake?

Les joueurs qui reviennent remarqueront l’extrême différence dans les graphismes et la conception sonore. L’original était une version précoce sur PS3, et bien qu’il ait assez bien vieilli, en termes graphiques, il ne se compare plus aux jeux de la génération actuelle. Bluepoint a fait un travail incroyable en recréant le monde de Demon’s Souls en 60fps.

« Il y a une quantité incroyable de détails présents dans chaque environnement »

Contrairement à l’original, les vues d’arrière-plan sont étoffées et claires. Il y a une telle différence dans les graphismes que cela ressemble parfois à un jeu différent. Certaines choses sont plus faciles à repérer, tandis que d’autres sont plus difficiles et j’ai même été surpris par quelques ennemis dont j’avais oublié l’existence.

Mon amour pour l’original Demon’s Souls n’a pas changé avec l’introduction de ce remake sur PS5. Ce remake se tient aux côtés de l’original, les deux peuvent être appréciés à leur manière et font bien des choses différentes. Puisque Bluepoint a en grande partie conservé le jeu de base intact, les changements dans le remake sont principalement des améliorations d’ergonomies et des différences de conception esthétique.

Mais attention si Demon’s Souls est et restera toujours un très bon titre et encore plus aujourd’hui, mais celui-ci pourra rebuter par sa difficulté inchangée, car aucun ajout d’un mode facile n’est à prévoir… Alors si vous souhaitez partir dans cette aventure, sachez que vous devrez souvent garder votre sang froid !

Vos Commentaires

commentaires