Diablo II: Resurrected – Les portes de l’Enfer s’ouvriront le 23 septembre


Cette fidèle remastérisation du célèbre jeu de rôle de Blizzard Entertainment sera disponible sur PC Windows, et pour la toute première fois sur Xbox Series X|S, Xbox One, PlayStation 5, PlayStation4, et Nintendo Switch. Les précommandes sont d’ores et déjà lancées et permettront d’accéder de manière anticipée à la bêta ouverte du jeu.

Blizzard Entertainment annonce aujourd’hui la date de sortie de Diablo II: Resurrected. Le 23 septembre prochain, les joueurs du monde entier pourront rejoindre la lutte pour sauver Sanctuaire de l’apocalypse dans cette remastérisation de Diablo II et de son extension Lord of Destruction, deux jeux de rôle et d’action qui ont laissé leur marque sur le genre.

Bande-annonce de Diablo II: Resurrected

Dans Diablo II: Resurrected, les modèles de personnages iconiques en 2D du jeu original deviendront de superbes héros en 3D. Ils pourront ainsi partir à l’aventure dans un Sanctuaire revisité, plein de paysages de dark fantasy à la fois détaillés et sanglants. Diablo II: Resurrected tirera pleinement parti des technologies modernes et proposera une résolution 4K ainsi qu’une bande-son entièrement remastérisée en Dolby Surround 7.1*. Ceux et celles qui se souviennent agréablement de l’ambiance et de la narration du jeu original peuvent par ailleurs s’attendre à 27 minutes de scènes cinématiques, recréées à l’aide de visuels haute fidélité qui allient à merveille scènes d’origine et graphismes modernes.

Bien que Diablo II: Resurrected soit adapté aux technologies actuelles, il préservera également la jouabilité du célèbre hack-and-slash, qui est tout aussi agréable aujourd’hui qu’elle l’était il y a vingt ans. Quelques améliorations de confort demandées par les joueurs vétérans feront toutefois leur apparition, comme un coffre plus grand ou encore un ramassage automatique des pièces d’or. Les plus nostalgiques des joueurs pourront également passer des graphismes modernes à l’expérience d’origine en 800 par 600, d’une simple pression de touche.

Vos Commentaires

commentaires