Jormungand – Review des deux premiers tomes chez Meian Edition

Retour sur l’histoire du manga Jormungand, Jonah est un enfant-soldat qui hait les armes depuis qu’il a perdu ses parents lors d’un bombardement. Il s’infiltre dans la milice privée de Koko Hekmatyar, une jeune vendeuse d’arme au caractère pour le moins… explosif !
Entre les mordus de guerre, la jeune femme amoureuse de sa patronne ou encore un enfant qui tue de sang-froid, Jormungand est un sacré mélange ! Un mélange plaisant à suivre tout autour du globe. Petit à petit, vous découvrirez les origines du mal, ce monde corrompu que l’auteur nous dévoile avec subtilité au fil des pages.

Jormungand est une série terminée au Japon, c’est un titre complet qui nous plonge dans un univers froid et sans pitié, même lorsqu’on est un enfant. Le caractère indifférent mais naïf de Jonah nous offre un contraste net entre le danger d’être marchande d’armes et la vie quotidienne lorsqu’on est un enfant. Jonah devra apprendre à parler anglais, résoudre des équations et vivre comme un enfant en dépit du fait que ce soit un soldat…

L’histoire relate la vie d’un ex-enfant soldat nommé Jonah qui a tout perdu à cause des guerres et armes. Depuis, il voue une haine aux trafiquants et marchants d’armes mais pourtant, il intègre la troupe nommée « jormungand », menée par une marchande d’armes assez fêlée : Koko Hekmatyar.

Dans le premier volet, c’est l’insertion de Jonah et sa présentation aux 8 autres membres du groupe. Teint de peau mâte, cheveux argentés, tempérament calme, yeux froids, l’auteur dessine un portrait laissant deviner que cet enfant n’est pas banal, ajoutez lui une arme : son air sombre se renforce.

On est livré en plein cœur d’une affaire concernant un chargement d’armes. Koko est connue et est importante, surnommée la princesse, elle n’a pas le caractère « pourri-gâté » que l’on pourrait croire : elle s’impose dans les affaires que ce soit face à un commandant de l’armée où à un secrétaire d’état.

Jormungand – Bande-Annonce

Jormungand, est un manga qui rentre immédiatement dans le vif du sujet, car nous sommes clairement dans un manga d’action qui ne passe pas par quatre chemins ! C’est d’abord l’action et après le développement des personnages…

En effet si nous pourrions croire que Jonah est le héros au centre de cette histoire ce n’est pas le cas, c’est avant tout l’excentrique Koko qui est le personnage central du récit, folle excentrique et manipulatrice, quant à Jonah il reste très énigmatique à la lecture des deux premiers tomes.

Jormungand est un titre qui parle de guerre et d’armes, le mangaka arrive malgré tous à aborder des sujets politiques en donnant une certaine morale aux actions de nos héros, mais soyons honnête le titre reste avant tout de l’action ! Le style graphique de Keitarô Takahashi, qui est le mangaka, est pour le moins curieux, passant du très très beau à des scènes très épurées avec beaucoup de blancs, ce qui est déroutant, d’ailleurs cela s’arrange clairement dans le tome deux !

A lecture de ses deux premiers tomes Jormungand est un grand défouloir d’actions et de combats ou seul deux personnages semblent pouvoir développer une intrigue (Jonah et Koko), néanmoins le titre est intéressant et donne largement envie de connaitre la suite ! Comme d’habitude les éditions Meian se distingue par une édition sans reproche, que ce soit au niveau de l’impression que des jaquettes toujours très belles ! Les tomes 1 & 2 du manga Jormungand sont d’ores et déjà disponibles dans toutes les bonnes librairies…

Vos Commentaires

commentaires