Kanye West fond en larmes pour son premier meeting à présidentielle américaine

Le rappeur américain Kanye West tient son premier meeting de campagne à Charleston, en Caroline du Sud, après avoir annoncé sa candidature à la présidentielle américaine le 4 juillet. Il déclare avoir envisagé l’avortement au moment de la première grossesse de son épouse Kim Kardashian. « J’ai failli tuer ma fille », déclare-t-il en pleurs sur scène.

Vêtu d’une veste pare-balles où était inscrit « sécurité », Kanye West a abordé une foule de sujets, dans un discours décousu à la limite de l’absurde pour finir en larme devant une salle médusée…

Vos Commentaires

commentaires