Avis Manga Doki-Doki – La gameuse et son chat (tome 1)


Résumé du premier volume : Kozakura, 29 ans, célibataire et fière de l’être. Son but dans la vie : consacrer la moindre minute de son temps libre aux jeux vidéo. Mais voilà qu’un nouveau joueur fait son apparition dans sa vie : un petit chat tout ce qu’il y a de plus réel, qui va bien l’occuper entre deux parties… Car cohabiter avec un félin plein de vie, ce n’est pas pour les petits joueurs, et la gameuse va le découvrir à ses dépens ! 

La grande question est donc comment survivre à l’arrivée d’un chat quand on ne vit que pour les jeux vidéo ?

Avis Manga – La gameuse et son chat (tome 1)

Le manga La gameuse et son chat (A Gamer Living with a Cat) a débuté en 2018 au Japon aux éditions Shogakukan et compte actuellement 4 volumes en cours, le tome est disponible depuis le 06 janvier 2021 au prix de 7.5 euros aux éditions Doki-Doki.

Bienvenu dans l’univers de Kozakura, jeune femme stricte et carrée au boulot qui ne fait jamais d’heures supplémentaires… En réalité cela cache une autre facette ou plutôt un autre univers, un univers geek, celui d’une gameuse qui préfère toujours finir à l’heure pour voir plus de temps pour jouer à ses jeux vidéo préférés.

Une héroïne gameuse hors norme et touchante qui va adopter un chaton sur un coup de tête, sans savoir comment élever celui-ci… Mais pas de panique Kozakura est une gameuse experte et la solution est donc toute trouvée, l’élever comme l’un de ses personnages de jeux vidéo qu’elle doit faire évoluer, soigner et protéger contre les dangers qui rôdent…

Si Kozakura est la gameuse de cette histoire, n’oublions pas que le chaton est en réalité le vrai personnage principal de ce manga, qui propose dans le volume 1 huit chapitres, avec des histoires courtes, commençant par la rencontre entre le chaton et sa maîtresse puis la découverte de la vie avec un animal de compagnie.

La gameuse et son chat, est un manga respirant la bonne humeur, proposant graphiquement un trait simple qui met en valeur l’expressivité de Kozakura et nous livre un chaton absolument adorable. En abordant le thème de la vie avec un animal de compagnie le mangaka arrive souvent à nous faire rire, même si certaines situations sont un peu trop caricaturales, l’ensemble du récit reste plausible et ce duo est immédiatement attachant !

Néanmoins la structure sous forme scénettes est toujours délicate au risque de lasser les lecteurs, il faut espérer pour la suite une intrigue un peu plus consistante ainsi que de nouveaux protagonistes pour chambouler le quotidien de Kozakura et de son nouveau petit compagnon…

Extrait du manga – La Gameuse et son chat