Le manga I fell in love after school aux éditions Pika


Les éditions Pika nous annoncent l’arrivée du manga « I fell in love after school » (Houkago, Koishita) de Haruka Mitsui. Le manga « I fell in love after school » (I’ve Been in Love After School) a débuté en 2017 au Japon aux éditions Kodansha et compte au total 8 volumes qui sont terminés. La sortie du tome 1 prévue le 17 février 2021 au prix de 6.95 aux éditions Pika.

Synopsis :

Kao est une lycéenne qui a du mal à s’intégrer à la vie scolaire. Un jour, son grand frère, entraîneur de l’équipe masculine de volley du lycée, la nomme, contre son gré, manager du club et lui confie une mission : obtenir l’inscription de Kuze Nagisa, un as du volley au collège. Or, cet élève renfermé sur lui-même ne tient pas à refaire partie d’un club et décline les invitations de la jeune fille. Mais Kao ne se démonte pas et va se rapprocher du mystérieux garçon !

Au Japon, à la fin des cours obligatoires, les élèves participent généralement à des clubs intégrés à l’école. Ces activités extra-scolaires (sport, musique, dessin…) sont très encouragées. Après la pression des cours, les lycéens apprécient ces moments passés ensemble, autour d’une passion commune, favorisant ainsi la création de liens entre les élèves. Avec I fell in love after school, la mangaka Haruka Mitsui souhaite faire vivre aux lecteurs ces moments particuliers et insouciants !

Insouciante, Kao, l’héroïne de I fell in love after school, ne l’est pas. Sans passion, sans hobbie, transparente aux yeux de la gente masculine, elle a l’impression de ne pas profiter de son adolescence comme elle le devrait. Son destin bascule quand elle est nommée manageur de l’équipe masculine de volley-ball de son lycée avec l’objectif de recruter l’intrigant Kuze qui pratiquait ce sport au collège.

En voyant Kuze s’entraîner et toute la passion qu’il met dans ce sport, elle prend tout à coup goût à la vie et décide de se donner à fond dans son rôle de manageur, ce qui implique de passer beaucoup de temps avec les membres de l’équipe comme Kuze ou son ami Asahi !

Kuze n’est pas un arrogant imbu de lui-même mais un jeune homme sensible qui est intrigué par Kao et sa nouvelle joie de vivre. Par ailleurs, les sentiments des personnages, loin des clichés, sont très naturels et profonds ; et le trait délicat et raffiné de la mangaka apporte fraîcheur et douceur au récit. Les scènes d’actions sportives, très réalistes et dynamiques, sont disséminées dans le manga et s’intègrent au scénario sans aucune fausse note.

Vos Commentaires

commentaires