L’Homme qui voulut être roi en Édition Collector

Les Indes, fin du XIXe siècle. Par le fruit du hasard et aussi un peu de leur filouterie, Peachy Carnahan et Daniel Dravot, anciens sergents de l’empire britannique et francs-maçons, se lient d’amitié avec un autre frère trois points, le journaliste Rudyard Kipling. Mi-idéalistes, mi-escrocs et toujours à même de se fourrer dans un guêpier, les deux compères en mal d’action ont décidé de réaliser l’inimaginable : rejoindre le Kafiristan, où nul autre occidental n’a osé pénétrer depuis Alexandre le Grand, et devenir souverains de cette contrée mythique.

Faisant de Kipling leur témoin privilégié, ils signent devant ce dernier, tout à la fois médusé, amusé et envieux, un pacte qui les unit dans leur quête : aucun plaisir terrestre ne saurait les en détourner. Un terrible périple s’annonce, parsemé de pièges et de rites ancestraux… Et, qui sait, la fortune et la gloire au-delà de leurs plus belles espérances…

Du Trésor de la Sierra Madre à Moby Dick en passant par African Queen ou Les Désaxés, quelles que soient leurs origines et leur terrain de prédilection, chez Huston, les hommes sont épris de liberté et de sensations fortes.

Lyrisme, exotisme, beauté foudroyante des décors conçus par Alexandre Trauner (Les Enfants du Paradis) et des paysages éclairés par la photographie éblouissante d’Oswald Morris (Lolita), costumes signés par l’incontournable reine du stylisme, Edith Head (La Main au collet), musique composée par Maurice Jarre (Lawrence d’Arabie)… Cette fresque produite par John Foreman (Butch Cassidy et le Kid) a bénéficié d’une association inouïe de talents.

C’est surtout la première fois que Sean Connery et Michael Caine tourneront ensemble. Parler de complicité ou d’alchimie entre ces deux monstres sacrés relèvent ici de l’euphémisme. Du charme, de l’humour, de l’intelligence et de la fougue, tout entiers au service du récit et de l’émotion, font exploser au-delà des limites du grand écran un spectacle comme Hollywood n’en faisait déjà plus à l’époque et a depuis cessé d’en faire.

Entré dans la légende, ce chef-d’œuvre, tantôt léger, tantôt grave, toujours immense et brillant, est le dernier fleuron du véritable cinéma d’aventure et la plus fabuleuse des invitations au voyage et à l’évasion…

Date de sortie : Le 09 décembre 2020

Disponibilités :
Fnac 69,99€ (+10€ offerts en Carte Cadeau)

Vos Commentaires

commentaires