Prinny Presents NIS Classics Volume 2 – Notre avis !


Prinny Presents NIS Classics Volume 2, une compilation comprenant des versions retravaillées des jeux Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound et Z.H.P.: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman, sur Nintendo Switch.

A propos du jeu :

Dans Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound, suivez l’histoire de Lord Zetta, un maître dans l’art de la guerre, dans sa quête pour envahir et réclamer des Sous-Mondes…. en tant que livre !? En utilisant des stratégies vicieuses, de puissantes magies et un vaste arsenal d’armes mortelles, Lord Zetta ne reculera devant rien pour conquérir les terres ennemies. Déployez votre armée grâce au système INVITE, une des mécaniques uniques du jeu qui vous permet de l’invoquer et de la déployer sur le champ de bataille, pour ainsi dominer vos ennemis !

Avec Z.H.P.: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman votre envie de partir à la conquête de nouvelles terres n’en est que plus forte grâce au système de personnalisation ultime vous permettant de créer votre personnage de la tête aux pieds ! Conçu pour mettre vos ennemis directement sur le banc de touche, il devra également établir une base et parcourir une myriade de niveaux, générés aléatoirement, faisant partie intégrante de votre histoire !

Prinny Presents NIS Classics Vol. 2 – Trailer 

Prinny Presents NIS Classics Volume 2 – Notre avis !

Nous mettons enfin la main sur Prinny Presents NIS Classics Volume 2, une autre compilation de titres NIS classiques regroupés et embellis pour notre plus grand plaisir. La dernière collection rassemblait Soul Nomad et Phantom Brave, deux titres de stratégie fantastique, mais cette fois nous obtenons Makai Kingdom : Reclaimed and Rebound et ZHP : Unlosing Ranger vs Darkdeath Evilman, deux jeux avec des prémisses plus uniques et un gameplay diversifié.

Le premier titre de la collection, Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound est très similaire aux deux jeux de la dernière collection à bien des égards. Un jeu de stratégie basé sur une grille où vous contrôlez diverses unités pour affronter des ennemis dans divers paysages. Entre les missions, vous pouvez recruter, améliorer et rééquiper vos soldats tout en vous frayant un chemin à travers les nombreuses missions de campagne.

Ce qui distingue vraiment celui-ci, cependant, c’est le ton général et le style de l’histoire, ce qui en fait une proposition beaucoup plus excitante par rapport à un cadre fantastique générique une fois de plus. Au cours du jeu, vous contrôlerez Overlord Zetta, un type de boss maléfique de fin de partie, qui se retrouve dépouillé de son pouvoir et de son domaine. Vous vous battez pour retrouver vos pouvoirs alors que vous affrontez des Overlords rivaux essayant d’augmenter leur propre pouvoir et vos supposés overlords alliés qui vous donnent des conseils et vous aident dans votre quête.

C’est vraiment l’écriture des dialogues et des différentes situations comiques qui font le jeu. En particulier le personnage de Mickey, un démon chamois flottant avec une tête de dragon pour les fesses et une tête de femme pour l’entrejambe. Alors que ses deux autres visages sont agressifs et tordus, Mickey lui-même est un jeu d’enfant complet et est constamment la cible des blagues des autres personnages, y compris ses propres têtes étrangères. C’est un régal de revenir entre les missions pour entendre les plaisanteries entre les personnages, d’autant plus que des méchants plus incroyablement puissants se joignent à la fête et agissent complètement hors de caractère pour les méchants.

Bien sûr, l’avantage de jouer du point de vue du méchant ne fait pas grand-chose en termes d’incidence sur le gameplay. Comme dans les jeux de la dernière compilation, vous vous déplacez et attaquez à tour de rôle avec vos unités qui sont toutes créées à partir de divers objets qui affectent les statistiques avec lesquelles elles apparaissent. Il y a aussi le même système d’objets où vous pouvez ramasser des morceaux de roche et d’herbe au hasard sur le terrain et les jeter, ou même les garder pour vous faire plus de soldats. Vous pouvez même ramasser des unités et les jeter hors du plateau, mais vous devez être prudent car cela pourrait révéler encore plus de terrain à couvrir rempli d’encore plus d’ennemis.

Si je devais me plaindre de Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound, ce serait que le système d’objets est un peu maladroit, mais fait généralement aussi partie intégrante du succès. Vous devez rapporter régulièrement des objets pour maintenir votre stock d’unités, ainsi que pour en faire bon usage pour attaquer les ennemis. Le problème est que vous avez 4 emplacements d’objets, qui incluent également votre équipement et vos accessoires, et la façon dont les menus fonctionnent facilite le fait de jeter accidentellement votre épée d’une falaise et de devoir en acheter une nouvelle.

Sur cette note, il y a aussi le vieux problème de difficulté. Si vous aimez les jeux de stratégie, il n’y a rien d’insurmontable ici, mais si vous avez grandi après la généralisation des sauvegardes automatiques, vous devrez peut-être recommencer tout le jeu. Vous avez besoin d’argent pour soigner vos unités entre les batailles, et si vous ratez une mission, vous risquez de ne pas avoir assez d’argent pour soigner vos unités endommagées ou détruites. Vous devez vous assurer que vous économisez à peu près tout le temps, et vous voudrez également garder des sauvegardes de rechange flottantes au cas où vous vous verrouilleriez vous-même.

L’autre jeu de cette collection, ZHP: Unlosing Ranger Vs Darkdeath Evilman, est une autre jeu passionnant, mais cette fois en termes de gameplay et de scénario. Vous contrôlez un homme ordinaire qui est obligé de se mettre à la place d’un super-héros qui se bat avec un monstre maléfique qui met fin au monde. De toute évidence, cela se passe aussi bien que prévu, et vous finissez par mourir… en quelque sorte. En vous réveillant dans un royaume mystérieux, vous devez vous entraîner à plusieurs reprises pour devenir assez fort pour vaincre votre ennemi lors d’un nouveau match, pendant qu’un super-bébé défend la Terre. Ouais, c’est un peu bizarre.

Scénario mis à part, il y a aussi une tournure passionnante au gameplay. Essentiellement, vous continuez à traverser différentes missions, acquérant de l’expérience et de la puissance au fur et à mesure. Cependant, lorsque vous mourez ou échouez à une mission, vous revenez au hub central au niveau 1. Heureusement, au fur et à mesure que vous répétez cela, vos statistiques de base augmenteront, ce qui vous rendra globalement plus fort au fur et à mesure de votre progression dans la campagne. Le résultat est que vous devenez assez puissant pour affronter le boss final qui vous a écrémé au début du jeu.

À bien des égards, le gameplay instantané est très similaire aux autres jeux de stratégie basés sur une grille NIS. Vous le faites à tour de rôle en vous déplaçant autour d’une grille, en ramassant et en lançant des objets et des ennemis, et en utilisant diverses armes et attaques pour nettoyer l’écran des ennemis et des obstacles. La principale différence ici est que vous obtenez une grande variété de types d’arènes différents dans lesquels combattre et que l’accent est mis sur votre personnage principal puissant, plutôt que sur la constitution d’une équipe d’unités de plus en plus puissantes.

En conclusion !

Dans l’ensemble, Prinny Presents NIS Classics Volume 2 est une excellente compilation, avec une bonne sélection de jeux de stratégies, qui ravira les amateurs du genre ! Et proposée en plus dans une très belle édition Deluxe !!

Prinny Presents NIS Classics Volume 2 est disponible dès maintenant au prix de 59.99€