Ratchet & Clank: Rift Apart – Une démonstration next gen impressionnante !!


Bienvenu dans le formidable univers de Ratchet & Clank: Rift Apart, une exclue Sony PS5… Combinaison de jeu de tir et de plateforme, Ratchet & Clank a toujours été une série étroitement associée à PlayStation, et le dernier jeu, un redémarrage de l’original en 2016 a montré qu’il pouvait également être une vitrine technique. Rift Apart, quant à lui, pourrait bien être l’entrée la plus importante de la franchise à ce jour. Grâce aux versions intergénérationnelles, les véritables exclusivités PS5 restent toujours extrêmement rares, même des mois dans la vie de la console. Mais Rift Apart est exactement cela, un jeu auquel vous ne pouvez jouer que sur la console de nouvelle génération de Sony et qui tire réellement parti de votre console. C’est aussi une aventure extrêmement amusante et palpitante.

Bien que la série remonte à 2002, Rift Apart est en grande partie une histoire autonome. Il met en vedette une petite créature, qui est un renard nommée Ratchet (il est en fait un extraterrestre appelé Lombax, considéré comme le dernier de son espèce) et son adorable compagnon robot Clank. Comme une belle introduction pour les nouveaux joueurs (et un rappel pour les fans de longue date), le jeu commence avec la paire étant honorée pour leurs réalisations passées dans un décor semblable à un défilé devant une foule immense de spectateurs en adoration. Il sert même de mini-tutoriel intelligent, mais il ne faut pas longtemps avant que la célébration ne soit interrompue lorsque le méchant de longue date, le Dr Nefarious, attaque.

Le cœur du gameplay de Rift Apart est un appareil qui peut ouvrir des portails entre les dimensions. Après une nouvelle défaite, Nefarious utilise l’appareil pour aller dans une dimension où il gagne toujours et il amène accidentellement Ratchet et Clank dans le processus. Les deux se séparent. Ratchet est seul pendant un certain temps avant de se lier d’amitié avec un petit bot nommé Kit, tandis que Clank fait équipe avec un autre Lombax nommé Rivet. C’est une configuration intelligente qui fait sauter les nouveaux duos à travers les planètes, à la recherche de MacGuffins de science-fiction pour réparer l’appareil et ramener les dimensions à la normale. La configuration est également excellente car elle vous permet de jouer les deux personnages d’une manière qui semble organique, souvent, vous avez le choix de la planète à explorer et vous contrôlerez le Lombax le plus proche.

Ratchet & Clank n’est pas exactement une série connue pour son récit, mais Rift Apart pousse les choses un peu en avant. Les nouveaux personnages, en particulier, sont un excellent ajout, le transformant d’une câpre sage en une histoire avec un vrai cœur (bien qu’il y ait encore beaucoup de wisecracks). Rivet commence comme une solitaire pessimiste, mais vous la voyez apprendre lentement à faire confiance et à travailler avec les gens, grâce à la présence apaisante de Clank. De même, pendant la majeure partie du jeu, Kit a du mal à se connecter avec qui que ce soit pour des raisons qui deviennent claires une fois que vous avez appris son histoire étonnamment sombre. Mais cela conduit à des moments déchirants. À un moment donné, dans un accès de frustration, elle crie : « Pourquoi aucun de vous ne comprend ? Je suis cassé. Je serai toujours un être cassé! » Ce n’est pas le niveau de conscience émotionnelle que j’attendais d’une série avec un personnage nommé Skidd McMarx. Il existe même des missions secondaires où vous pouvez en apprendre davantage sur les traditions de Lombax.

La qualité cinématographique de Rift Apart est renforcée par les visuels. En termes simples, le jeu est incroyable. J’ai dit cela à propos des jeux précédents de la série, notamment la sortie de 2016 sur PS4, mais c’est encore plus vrai maintenant : jouer à Rift Apart, c’est comme être dans un magnifique film d’animation. Il y a un niveau de détail que vous voyez rarement dans les jeux. Vous vous aventurerez dans une ville de science-fiction densément peuplée, des installations de recherche sous-marine effrayantes et une station-service incroyablement charmante dans l’espace. Tout est rendu d’une manière adaptée aux enfants, mais aussi avec un sens du réalisme, qu’il s’agisse de la lueur d’un robot métallique ou du duvet d’un mouton extraterrestre.

Rift Apart n’a pas seulement fière allure, mais il fonctionne aussi incroyablement bien. Je n’ai pas connu de ralentissement pendant mon temps avec le jeu, malgré le fait que les batailles deviennent assez sauvages, avec des dizaines d’ennemis à l’écran et toutes sortes de projectiles. Ratchet est une série définie en partie par son armement inventif, vous aurez des armes à feu qui tirent des lames de rasoir, enveloppent les ennemis dans des blocs de glace et mon préféré une grenade qui lance un arroseur, recouvrant tout ce qu’il touche d’un magnifique feuillage vert. Les batailles impliquent de changer constamment d’arme et de tirer toutes sortes de bombes et de balles étranges, et pourtant je n’ai pas eu le moindre hoquet ou bégaiement en jouant. Rift Apart propose également trois options graphiques différentes : « fidélité », qui fonctionne à 30 ips avec un meilleur éclairage et une prise en charge 4K, « RT de performance », avec 60 ips avec une résolution inférieure et moins de détails et de densité visuelle et enfin « performances » qui fonctionnent à 60 ips mais présentent une résolution accrue…

Ce qui est peut-être encore plus impressionnant, c’est que cela se produit avec à peine des temps de chargement perceptibles. Lorsque vous vous aventurez sur une nouvelle planète, il y a un bref clip montrant votre vaisseau en train de décoller, mais une fois que vous êtes dans un niveau, il n’y a aucun chargement. De même, le jeu passe de manière transparente entre les cinématiques et le gameplay, au point que parfois je ne me rendais pas compte que je devais récupérer ma manette. L’une des choses les plus impressionnantes du jeu sont les failles. Ce sont essentiellement des fissures entre les dimensions, et vous pouvez les voir et souvent les entrer pour vous diriger vers un monde complètement différent sans absolument aucun temps de chargement !!!

Dans sa forme la plus basique, Rift Apart est un jeu de plateforme d’action assez standard. Mais il y a de la diversité au niveau du gameplay comme par exemple une histoire parallèle impliquant un robot araignée qui tue les virus informatiques, et une série de salles de puzzle délicates qui m’ont rappelé un peu les sanctuaires de Breath of the Wild. Mais pour la plupart du temps, vous courez et tirez et tentez de survivre. C’est simple, mais ça marche, c’est un jeu de tir/action est amusant et rythmé, il y a une variété presque écrasante dans les armes et beaucoup d’espaces sympas pour se déplacer. À un moment donné, vous chevauchez même un dragon. Rift Apart est sublime et addictif à souhait.

Cela dit, le jeu est relativement linéaire. Ce n’est pas un problème. Car les niveaux sont suffisamment grands pour que vous puissiez toujours fouiller et vous ne vous sentez jamais vraiment enfermé dans le monde. A noter que Rift Apart fait un grand usage du contrôleur de la PS5. En fait, à part la vitrine de lancement Astro’s Playroom, il s’agit peut-être du meilleur jeu DualSense à ce jour. Dans une des premières séquences, par exemple, vous devez trouver un club de danse dans une ville extraterrestre animée, et vous pouvez le faire en suivant la musique à travers les vibrations que vous ressentez dans vos mains. J’ai particulièrement aimé la façon dont certaines armes utilisaient les deux états des déclencheurs du contrôleur, l’un vous permet d’appuyer légèrement pour activer un bouclier, mais lorsque vous le poussez à fond, ce bouclier se transforme en une explosion destructrice.

En conclusion, Ratchet & Clank: Rift Apart ne s’éloigne pas loin de ce qui a rendu Ratchet & Clank si célèbre. La formule reste la même : des personnages idiots, de superbes graphismes et de nombreuses armes intéressantes avec lesquelles jouer. Mais pratiquement chaque élément est meilleur qu’il ne l’a jamais été, Rift Apart devient la vitrine technique de la PS5, sublime, magique, amusant, jouissif… Une réussite totale !!

Ratchet & Clank: Rift Apart est disponible dès maintenant dans tous vos revendeurs au prix conseillé de 69.99€.

Vos Commentaires

commentaires