Réaliser un film en réalité virtuelle : tout ce qu’il faut savoir


En termes de progrès, difficile d’imaginer mieux qu’un film réalisé en réalité virtuelle. Après être passé par les images animées, les couleurs, la 3D, etc., cette technologie immersive est un bond en avant pour l’avenir du cinéma.

L’art de la cinématographie est de faire en sorte que les spectateurs s’imprègnent de l’histoire comme s’il s’agissait de la réalité. Et avec la réalité virtuelle, ils seront plus proches que jamais au point de faire eux-même partie intégrante du film.

Réaliser un film en réalité virtuelle, mais dans quel but ?

En termes de jeux vidéo, la réalité virtuelle est déjà connue pour transporter les utilisateurs dans un autre monde. Et avec des produits comme l’Oculus Quest 2, meilleur casque VR actuel, l’expérience est encore plus exceptionnelle grâce à une plus haute définition. Alors vous vous demandez sûrement comment profiter de ces immenses potentiels dans le cinéma.

À la différence de la technologie 3D, la réalité virtuelle présente une interface participative en non pas uniquement observationnelle. En plus des casques VR, l’utilisateur peut utiliser d’autres accessoires optionnels pour produire des actions spécifiques dans l’interface. Maintenant, dans la cinématographie, la réalité virtuelle peut faire en sorte que le spectateur entre dans la peau de l’acteur du film.

Comment réaliser un film en réalité virtuelle ?

Avant de vous lancer dans la réalisation d’un film en réalité virtuelle, il y a quelques points à tenir en compte. Pour établir un scénario, gardez en tête qu’il s’agit d’une expérience d’immersion pour les personnages. Par ailleurs, la participation du spectateur doit pouvoir accentuer l’effet d’empathie attendu en matière de cinéma.

La réalité virtuelle est une excellente alternative pour un film qui relate une scène immersive. Par exemple, une scène sous-marine, un rêve, un espace extra-atmosphérique et même un film d’horreur sont des domaines parfaitement explorables avec cette technologie.

Prise de vue à 360 °

Pour filmer un film en réalité virtuelle, la base c’est avant tout la prise de vue à 360 °. Cela implique plusieurs fonctionnalités en passant par l’éclairage et le son jusqu’à la postproduction. Rappelons que le spectateur n’est pas seulement un observateur donc tous les éléments doivent collaborer dans ce sens.

Parlons d’abord de la caméra et des images. Il est important d’utiliser un éclairage naturel ou pratique. Le mouvement des caméras doit être minutieusement étudié ainsi que les équipements nécessaires. Ensuite, lors du tournage d’un film en réalité virtuelle, il sera impossible d’utiliser une perche pour enregistrer le son. Il faudra opter pour un micro-cravate. Pour la musique de fond en post-production, prenez soin de choisir les bonnes musiques pour chaque contexte. La nuance entre les sons diégétiques et non diégétiques est primordiale.

L’aspect le plus important dans le concept de VR est l’interface virtuelle. Le spectateur doit avoir accès à une excellente vue panoramique. Identifiez les contraintes d’espaces pour la configuration des scénarios.

Pour terminer, le montage est un procédé complètement différent des autres types de vidéos. En effet,  avec un film en réalité virtuelle, il n’y a ni coupe ni transition. Pour changer de décor, il faudra transporter le personnage d’une manière plus intuitive, comme par téléportation.

Vos Commentaires

commentaires