Sonic Frontiers – L’hérisson de SEGA revint dans un onde ouvert !


Le hérisson de Sega entre dans une nouvelle ère dans ce jeu d’aventure amusant, mais rencontre quelques ralentisseurs en cours de route.

Les aventures de jeux vidéo 2D de Sonic the Hedgehog sont largement appréciées, mais les entrées 3D de l’icône Sega ont été si variables que la révélation de chaque nouveau jeu est accueillie avec un espoir qui est rapidement anéanti lorsque nous tentons de vivrez de nouvelles aventures.

Sonic Frontiers avait l’air si spectaculaire qu’il inspirait plus d’excitation que d’habitude car il laissait entendre que notre héros accélérerait et sauterait dans de vastes espaces ouverts, le genre de gameplay dont certains d’entre nous rêvaient depuis les années 90.

Et le jeu, qui vient de sortir sur PS5 , PS4, Xbox Series X et S, Xbox One, Nintendo Switch et PC, chante absolument lorsque vous parcourez ses vastes zones ouvertes. Jouer sur PS5, courir, sauter et broyer entre les objectifs s’est souvent avéré une expérience sympathique.

test jeux vidéo

Sonic Frontiers vous permet d’explorer les vastes îles Starfall dans une quête pour collecter le dispositif de base de la série, les Chaos Emeralds, et sauver ses charmants amis après que le groupe soit tombé dans un trou de ver.

Le jeu capitalise magnifiquement sur les capacités de son héros hérisson, vous donnant juste assez de contrôle pour que vous vous sentiez engagé mais jamais submergé lorsque vous accélérez. C’est une évolution naturelle du gameplay vu pour la première fois dans Sonic Adventure en 1998 et un rappel de la fraîcheur sans effort de Sonic.

C’est lorsque j’ai atteint les objectifs de Sonic Frontiers que les défauts du jeu sont apparus.

Sonic Frontiers – C’est sympa mais…

Vous accomplirez d’innombrables missions brèves pour remplir la carte de chaque île, la plupart d’entre elles prennent quelques secondes et s’avèrent assez agréables. Des tours et des ennemis colossaux sont également parsemés autour de chaque zone insulaire, et leur ascension est essentielle pour progresser.

Malheureusement, le mouvement de Sonic devient capricieux dans ces moments-là, le pauvre hérisson n’est tout simplement pas à son meilleur quand il perd de son élan, ce qui signifie que vous retomberez… et du coup le titre devient ennuyeux et irritant.

Pour ne rien arranger, nous avons grimpé au point culminant d’une des premières tours de l’île pour n’y trouver qu’une belle vue. C’était un petit voyage amusant, mais un petit objet de collection aurait été un bon moyen de le couronner, notre aventure

Les sections de perspective forcée occasionnelles sont également déconcertantes, où vous entrerez dans un parcours d’obstacles et le gameplay passera de la 3D à la 2D. C’est choquant, surtout quand il y a un objet de collection directement à côté de Sonic que vous ne pouvez pas atteindre à cause de la perspective forcée. Vous serez obligé de revenir en arrière maladroitement, ce qui nuit au rythme… et encore une fois le titre devient ennuyeux et irritant.

Vous aimez les objets de collection ? Nous espérons que la réponse est oui, car Sonic Frontiers vous en fait collecter une quantité incroyable. Ce n’est pas intrinsèquement problématique, car courir pour en obtenir la plupart est amusant.

Il y en a tellement de types différents, vous rassemblerez des souvenirs de personnages pour déclencher des cinématiques avec les copains piégés de Sonic, des engrenages pour débloquer les excellents niveaux Cyber ​​Space, des clés pour accéder aux Chaos Emeralds et de multiples objets utilisés pour améliorer vos capacités. Il est si facile d’oublier ce que chacun fait réellement que les collectionner peut sembler insensé.

Vous pouvez également rassembler rapidement des objets de collection grâce à un mini-jeu de pêche amusant, mais ce gameplay semble un peu trop simpliste, et l’étrange effet de pépin graphique sur l’eau est rebutant.

Sonic Frontiers – Du combat en mode sonique…

Le combat peut sembler tout aussi routinier, car appuyer sur le bouton d’attaque peut vous mener à travers la plupart des batailles de Sonic Frontiers. Vous avez un large éventail de combos et de mouvements à utiliser, mais il y a peu d’incitations à aller au-delà des attaques de base qui frappent les ennemis et les boss standard.

Encercler les ennemis pour les étourdir avec le mouvement Cyloop de Sonic ne vieillit jamais, car il est satisfaisant à utiliser et le moyen le plus direct d’incorporer son mouvement rapide dans les combats.

Cela s’étend aux boss Titan que vous combattrez à la fin de chaque île. Celles-ci sont impressionnantes à voir et la musique a de sérieuses vibrations des années 2000 (ce qui devrait ravir les fans de Sonic Adventure 2), mais s’appuie trop sur les pressions rapides sur les boutons d’événement.

Sonic Frontiers – Les zones classiques

Vous oublierez instantanément tous les ennuis lorsque vous tomberez dans Cyber ​​Space, qui vous permet de parcourir des scènes Sonic classiques. Abandonnant presque complètement les éléments d’exploration, ce sont les expressions les plus pures du gameplay rapide de Sonic Frontier et une joie absolue.

En parcourant ces niveaux linéaires, vous collectez des anneaux et sautez sur des ennemis tout en essayant d’atteindre l’objectif le plus rapidement possible. Ils sont tous visuellement ravissants et ne demandent qu’à être joués encore et encore.

Chacun pose le même ensemble de défis, rassembler un certain nombre d’anneaux, trouver cinq pièces rouges et battre le temps normal, mais avec des designs si variés qu’ils ne vieillissent jamais.

Sonic Frontiers – Conclusion

Malgré quelques ennuis et des moments de jeu plus faibles, nous nous sommes bien amusé pendant la majorité des 30 heures que nous avons passées à parcourir l’histoire principale de Sonic Frontiers. Avec des mécanismes d’escalade plus serrés, une plus grande variété de combats et une histoire plus convaincante, ce titre serait une expérience exceptionnelle.

Néanmoins déçue que Tails, Knuckles et Amy ne soient pas jouables, mais créer des styles individuels pour chacun d’eux aurait été un peu exagéré, es développeurs ont eu raison de se concentrer sur Sonic alors qu’ils se développaient dans un gameplay en monde ouvert.

Sur le plan visuel, Sonic Frontiers est coloré et agréable mais rien de hallucinant. Les zones ouvertes sont un peu fades et les modèles de personnages sont basiques. Il est probable qu’il s’agissait de concessions techniques pour faire fonctionner le jeu sur le matériel vieillissant PS4, Xbox One et Switch.

Sonic Frontiers n’est pas la déception à laquelle Sonic Cycle nous a conditionnés, ni le chef-d’œuvre que les fans de Sega espéraient. C’est cependant un pas dans la bonne direction pour la série et, espérons-le, une prochaine suite vraiment incroyable.

Sonic Frontiers est disponible dès maintenant sur toutes les platformes au prix moyen de 59.99€