The Sandman Universe: Nightmare Country – Un comics effrayant qui vous accompagnera dans vos rêves…


La série Sandman Universe de James Tynion IV et Lisandro Estherren présente un personnage effrayant de la série originale de Neil Gaiman, Corinthian, dans une histoire intrigante et effrayante. Les fans de The Sandman et les amateurs d’horreur moderne seront ravis de découvrir cette nouvelle série qui rappelle le rythme, l’intrigue et le ton des bandes dessinées Sandman des années 90. Cela fait un certain temps depuis la dernière publication de la série Sandman Universe, mais cette attente en valait la peine pour les fans de la série originale qui ne seront pas déçus.

The Sandman Universe: Nightmare Country

Ce comics de Nightmare Country s’ouvre sur un toit de New York au coucher du soleil, où l’on rencontre Flynn qui discute de rêves et qui plonge bientôt dans un rêve récurrent qu’elle a fait au lycée. Cela mène à un terrier de lapin un peu comme les rêves que nous avons tous, de manière étrange et sinueuse. Cela peut être relatable pour certains lecteurs mais il est imprégné d’un moment de choc lorsque Flynn voit quelque chose parmi les fêtards.

Il est important de noter que cette série a une nature plus lente et plus déroutante qui peut être un peu difficile pour certains lecteurs, mais si vous laissez cette histoire vous submerger, vous trouverez probablement quelque chose qui restera gravé dans votre cerveau et vous réveillera tard dans la nuit.

Nightmare Country met en avant le thème des rêves et des cauchemars qui se mêlent à la réalité, avec des personnages qui rêvent et voient des choses terribles. Cela conduit à une collision entre le monde des rêves et la réalité, qui est choquant de découvrir.

The Sandman Universe: Nightmare Country

Dans une scène clé, dessinée par Yanick Paquette avec des couleurs de Nathan Fairbairn, on retrouve Corinthian dans le Dreaming. Le style d’art épuré ressort un peu, ce qui lui donne un aspect et une sensation agréables qui conduisent à des images plutôt dérangeantes. Cette scène est presque comme un tournant choquant dans un rêve, l’histoire livre ces moments sous les lignes expertes de Paquette d’une manière qui vous restera en mémoire après avoir posé ce livre.

La conclusion du premier chapitre de Nightmare Country présente une scène avec les personnages M. Agony et M. Ecstasy, magistralement dessinés par Estherren. Le style rappelle celui de Hunter S. Thompson avec des éclaboussures de sang et un affichage troublant de la perspective sur ces personnages. Ils sont assez étranges et fous alors qu’ils expliquent comment le monde réel est ce que nous devrions chasser, pas des rêves.

The Sandman Universe: Nightmare Country

Il est difficile de donner un avis et une opinion tranchée, car Nightmare Country dégage une atmosphère bien spéciale et ne plaira surement pas à tous les lecteurs et amateurs de comics, mais ravira les fans de l’univers de The Sandman.

Le style de Lisandro Estherren est pictural, renforcé par les couleurs de Patricio Delpeche, donnant au livre une qualité onirique avec de bonnes textures et une sensation peinte et dessinée à la main. Le style est très indépendant et il confère une distinction artistique à la plupart des bandes dessinées sur les étagères.

The Sandman Universe: Nightmare Country est délicieusement étrange et obsédant. Il accompagnera les lecteurs, pour le meilleur ou pour le pire, si vous tenez à votre sommeil !

The Sandman Universe: Nightmare Country est disponible dès maintenant dans toutes les bonnes librairies au prix de 16€