Wolverine : Old man Logan – Panini Comics MUST-HAVE !


Dans un futur lointain, les États-Unis sont désormais les Terres Perdues, un monde dévasté et dirigé par les super-vilains. Dans le désert de Californie, contrôlé par le gang des Hulk, Logan n’aspire qu’à une chose : mettre son passé de X-Man derrière lui et mener une vie paisible auprès de sa femme et de ses enfants. Si Wolverine a décidé de ne plus jamais sortir ses griffes, la venue d’un ancien ami va néanmoins remettre le mutant sur les routes et l’obliger à faire face à un passé qui le ronge…

Scénariste : Mark Millar
Dessinateur : Steve McNiven
232 pages
Contenu : Wolverine (2003) 66 à 72 et Wolverine: Giant-Size Old Man Logan (2009) 1
Date de sortie : 1er juillet

Comme nous le disions dans l’introduction de ce catalogue, les albums estampillés Must-Have sont une sélection de récits cultes et accessibles de la Maison des Idées. Old Man Logan en est un parfait exemple. En effet, l’aventure se déroule dans un futur éloigné et n’entretient que peu de liens directs avec l’histoire de l’univers Marvel. Vous connaissez vaguement Hulk, Hawkeye, Venom ou encore Crâne Rouge ? Cela sera largement suffisant pour suivre l’intrigue et les clins d’œil du récit.

Mark Millar et Steve McNiven, les auteurs de Civil War, imaginent une version dystopique des États-Unis, inspirée notamment de Mad Max. De cette vision post-apocalyptique naît un récit tragique et violent qui a inspiré l’un des fi lms les plus appréciés de la franchise X-Men au cinéma : Logan. Le long métrage de James Mangold a d’ailleurs été nommé en 2018 pour l’Oscar du meilleur scénario adapté, une première pour un fi lm de super-héros ! Notons qu’à l’époque, les droits des X-Men appartiennent à la Fox et sont donc séparés de ceux de la majorité des autres personnages Marvel. Cela explique que l’intrigue du fi lm s’éloigne sensiblement de celle du comic book, mais elle conserve néanmoins la même ambiance de western désabusé.

Vos Commentaires

commentaires