20th Century Boys Perfect Edition tome 1 & 2 chez Panini – Une édition sublime à posséder !

 

Synopsis du manga 20th Century Boys : Kenji est un commerçant lambda qui a repris le magasin familial. La police vient un jour l’interroger sur la disparition de la famille de l’un de ses clients. Le seul indice est un mystérieux symbole dessiné à côté d’une porte. Kenji ne se sent pas particulièrement concerné, jusqu’au jour où Donkey, un ami d’enfance, lui demande s’il se souvient de ce symbole. Kenji explore alors la vie de Donkey, son passé et celui du groupe d’amis dont il faisait partie dans sa jeunesse. Il découvre bientôt l’existence d’une organisation clandestine que dirige l’énigmatique Ami et qui utilise le symbole lié au passé de Kenji comme signe de ralliement. Une série qui n’est plus à présenter !

Ce thriller passionnant s’est vu décerner le prix des éditions Kodansha, fait rarissime puisqu’il était publié par un autre éditeur. En France, le manga de Naoki Urasawa a reçu le prix du meilleur scénario Angoulême 2004 et a été couronné d’un Japan Expo Awards en 2008. Cette nouvelle édition bénéficie de pages couleur et d’une traduction revue.

20th Century Boys – Avis sur le chef-d’œuvre d’Urasawa 

En 1969, un groupe d’amis d’enfance se construit une base secrète dans laquelle ils prévoient de passer leur été. Leur idée était de lire des mangas, d’écouter la radio et de profiter de leur enfance. Pour symboliser leur amitié, un membre de leur groupe crée une image, un peu comme un symbole de gang. Au fil du temps et de l’expansion de leur groupe d’amitié, ils créent une histoire dans laquelle le monde est en péril et où ce groupe d’amis prend position pour sauver le monde.

Vers la fin des années 1990, alors que le 20e siècle touche à sa fin et quand ils ont tous grandi et pris des responsabilités, certaines de ces histoires ressemblent davantage à des prophéties qui commencent à se réaliser. Il est temps pour cet ensemble d’amis d’enfance, Kenji, Maruo, Otcho, Yoshitsune et Yukiji de reprendre leur symbole et sauver le monde.

Toute l’histoire de 20th Century Boys est racontée à la fois de manière linéaire et non linéaire. Nous commençons l’histoire en 1997 et finissons à un moment indéterminé dans le futur. Les événements actuels du manga se déroulent à partir de 1997 et renvoient à ce qui s’est passé pendant l’été 1969 alors que nos personnages se souviennent de leurs passés. Ces événements de 1969 ont une influence directe sur l’histoire du présent de 1997 et au-delà. Au fur et à mesure que l’histoire avance dans son avenir, elle est racontée dans ce que je ne peux décrire que comme des flashbacks imbriqués. Ceux-ci combinent des extraits de la fin du XXe siècle et des années 1960. Et tout cela prend tout son sens et raconte une superbe histoire parfaitement rythmée.

Ce manga est définitivement destiné à un public plus âgé. Une partie de son contenu est apocalyptique dans sa nature et son ton. Nous avons la guerre biologique, l’invasion des extraterrestres, la destruction de robots géants, la manipulation politique et le meurtre pour ne citer que certains des éléments les plus désagréables.

Dès le début, lorsque nous sommes présentés aux Amis, nous voyons ce qui arrive à ceux qui sont rejetés ou exclus du groupe. Cet acte de rejet plus personnel ou intime est plus choquant que ces événements à plus grande échelle. Il y a un sentiment d’intimité dans le dessin et chez ceux qui participent au rejet. Urasawa utilise à la fois les événements à grande et à petite échelle pour propulser son histoire et parvient à maintenir une échelle épique tout en la rendant très axée sur le caractère des personnages.

20th Century Boys apporte les thèmes de la famille, de la détermination, du devoir, de la responsabilité sous toutes ses formes et à tout âge et de l’amitié. Cela introduit même le concept d’un équilibre entre vie professionnelle et vie privée et l’associe à l’idée qu’il y a des choses qui sont trop importantes à manquer. Le thème de l’amitié m’a le plus marqué. J’en ai déduit que vos vrais amis seront là pour vous quand vous en aurez besoin et qu’ils feront tout pour vous aider. Même si la fin du monde semble probable…

Kenji et son groupe d’amis sont ce que je considérerais comme un mélange standard d’archétypes. Pour une histoire centrée sur un groupe d’amitié masculin, nous avons le cool, le ringard, celui qui mange un peu trop, les intimidateurs locaux, l’ami fiable, la fille fougueuse têtue et le rêveur. Urasawa fait de chacun d’eux une personne unique dans le récit et bien que parfois conventionnelle, il ne rentre jamais dans le cliché.

20th Century Boys est un chef-d’œuvre et proposé aujourd’hui avec édition enfin à la hauteur de ce classique du manga et pour moi le meilleur d’Urasawa. Le plus grand format par rapport à l’édition originale permet de mieux apprécier les dessins du maître et les quelques pages couleur en début de chapitre sont appréciables. Les couvertures sont superbes que celles choisies pour les précédentes éditions et avec 418 pages on a l’impression de tenir un gros roman digne cette œuvre !!

Vos Commentaires

commentaires