Avis Comics – Beta Ray Bill (Panini Comics)


Il est le meilleur ami du Dieu du Tonnerre et le plus célèbre détenteur de Mjolnir à ne pas porter le nom de Thor. Beta Ray Bill s’élance dans ses propres aventures, mais Thor a détruit son marteau Stormbreaker et l’extraterrestre doit se mettre en quête d’une nouvelle arme et d’un nouveau destin. La tâche n’est pas aisée tandis qu’il est attaqué par un Fin Fang Foom converti par Knull…

Le scénariste et dessinateur Daniel Warren Johnson fait partie des artistes comics les plus en vue du moment. Pour sa première visite chez Marvel, il s’attelle à un personnage très apprécié des fans et récemment apparu dans la série Thor de Donny Cates et Nic Klein. L’histoire découle également des événements survenus dans le crossover King in Black.

avis comics

Résumé : La star montante Daniel Warren Johnson s’intéresse à Beta Ray Bill, le meilleur ami de Thor, qui doit rebondir après ses nombreuses mésaventures récentes. Une œuvre magnifique que nous vous proposons dans un format géant.

Avis Comics – Beta Ray Bill (Panini Comics)

Au lendemain d’une bataille brutale avec Thor, Beta Ray Bill se retrouve sans son fidèle marteau « Stormbreaker » pour porter le fardeau de diriger Asgard. Bientôt, nous voyons que malgré son visage courageux initial, tout ne va pas bien avec notre héros bien-aimé…

Daniel Warren Johnson emmène Beta Ray Bill dans le genre de voyage que nous aimerions découvrir plus souvent dans les comics ! Aujourd’hui c’est chose faite avec ce titre !!

Beta Ray Bill, propose un voyage d’introspection autant qu’une quête de guerrier. Dans Beta Ray Bill, Bill s’installe dans son rôle de « Maître de guerre » pour Asgard sans son bien-aimé Stormbreaker. Lorsqu’un Fing Fang Foom possédé par Knull arrive pour créer du chaos, Thor doit intervenir pour arrêter les choses. Les vieilles flammes et les vieux ressentiments de Bill reviennent et les lecteurs se retrouvent avec un héros pleine crise existentielle.

Le comics commence par un récapitulatif sur l’origine de Beta Ray Bill en tant que protecteur choisi de son peuple, les Korbinites. Son extérieur cybernétique au visage de cheval est maintenant permanent depuis que Thor a détruit Stormbreaker, il y a longtemps lors d’un désaccord. Sans cela, Bill ne peut pas revenir à son corps Korbinite d’origine. Tirant le meilleur parti de sa situation, Bill accepte l’offre de Thor de servir de « Maître de guerre » d’Asgard.

Pendant l’événement King in Black, Knull possède Fing Fang Foom et envoie le dragon à pleines dents à Asgard pour faire des ravages. Malgré ses meilleures préparations, Bill est incapable de vaincre complètement Foom et Thor doit venir à la rescousse, laissant à Bill un sentiment compréhensible d’insuffisance.

Pendant les célébrations de la victoire, Sif rattrape Bill comme son ancienne flamme. Après quelques verres et festivités, les vieilles flammes se réchauffent. Cependant, Sif n’était pas au courant que Bill est coincé dans le sien et elle s’excuse de ne pas être sexy.

À ce stade, il est impossible de ne pas se sentir mal pour ce pauvre héros. Il est coincé sous une forme monstrueuse par la faute de Thor. Et la femme pour qui il a des sentiments ne peut pas dépasser le vision relativement moche du héros !!

Beta Ray Bill, est une découverte surprenante, le comics est tout ce qu’un fan de longue date voudrait vouloir lire constamment dans une odyssée héroïque dans l’espace lointain, habilement conçu, et superbement dessiné ! Un petit mot concernant l’édition de Panini Comics, qui est dans un grand format, mais curieusement… avec du papier mat ?!? Ce qui est réellement dommage !!!

Le comics Beta Ray Bill est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 22€