Avis Comics – DCeased Hope At World’s End (Urban Comics)


Voici le second spin-off du titre à succès DCeased de Tom Taylor. Nous allons retrouver une pléiades d’artistes avec Dustin NGuyen, Renato Guedes, Carmine Di Giandomenico, Marco Failla, Karl Morstet , Daniele Di Nicuolo et Jon Sommariva….

Résumé : L’équation anti-vie a infecté plus d’un milliard de personnes sur Terre. De chaque côté de l’échiquier, héros comme vilains, nombreux sont ceux qui lui ont succombé. Immédiatement après la destruction de Metropolis, Superman et Wonder Woman mènent un effort pour endiguer la vague d’infection, préserver et protéger les survivants et essayer d’entrevoir la lumière au bout du tunnel. À l’heure la plus sombre de la Terre, l’humanité fait face à son plus grand défi, ne pas perdre espoir, quand tout semble déjà perdu.

Avis Comics – DCeased Hope At World’s End

L’intrigue se déroule juste après la destruction de Metropolis dans DCeased #5, et avant l’exode du sixième numéro dans la conclusion de la mini-série d’origine. Nous allons retrouver SupermanWonder Woman et les autres héros DC qui tenteront de sauver le Terre, de l’équation d’Anti-Vie qui consume l’humanité…

Dans DCeased: Hope at Worlds End, l’équation anti-vie a infecté plus d’un milliard de personnes sur Terre. Les héros et les méchants sont tombés et, immédiatement après la destruction de Metropolis, Superman et Wonder Woman mènent un plan pour essayer d’endiguer la vague d’infection. Évoqués dans la première série DCeased, les deux ont entrepris de préserver et de protéger les survivants, d’élaborer un plan pour la suite et de tenter de ramener l’espoir. Mais élément important de l’histoire, parmi tous les personnages de DC Comics, il est surprenant de voir l’importance donnée à Jimmy Olsen par Tom Taylor. Celui-ci va devenir le fil conducteur du récit, réussit même à convaincre le savant Lex Luthor pour mettre à jour un plan permettant de sacrifier le moins de héros possible.

Dceased : Hope at World’s End est une bonne suite, qui confirme l’intérêt de DC pour cet évènement qui semble plaire aux lecteurs. Les fans de l’univers de DC ne seront pas déçus. Néanmoins sachez que le scénario n’est pas des plus profonds, mais reste très jubilatoire. C’est de la baston, de l’action, des rebondissements mais l’aspect psychologique de nos héros est totalement absent des récits Dceased.

La conclusion est bien pensée et implique des héros méconnus du grand public, ce qui permet aussi de relancer la machine DC et mettre le focus sur d’autres personnages que Batman ou Superman. Mais soyons honnête la fin laisse entrevoir que très peu d’éléments concernant le futur de Dceased, ce qui laisse bon nombre de portes ouvertes pour la suite, en sachant que Dceased 2 sort au mois de septembre chez Urban Comics. Le seul et unique point négatif reste les dessins vraiment de qualité inégale, chaque artistes ayant sa propre sensibilité et interprétations de nos héros. Nous pourrons aussi noter que le coté gore et violent des précédents tomes est absent ici, ce qui en soi n’est pas bien grave, mais casse un peu la continuité de la série.

Dceased : Hope at World’s End est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 18€

Vos Commentaires

commentaires