Avis Comics – Le Dernier des Dieux (tome 4)


Dernier volume du comics Le Dernier des Dieux (tome 3), une série Dark Fantasy écrite par Phillip Kennedy Johnson ( Superman, Aquaman ) et illustrée par Riccardo Federici (Saria) marque la première création originale d’univers du Black Label de chez Urban Comics.

Résumé : Dans le monde de Cain Anuun, il y a trente ans, on raconte que Tyr et ses compagnons ont affronté et vaincu le dieu du vide, instaurant une ère de paix et installant le héros sur le trone ! Depuis, l’exploit est honoré par des jeux de gladiateurs qui reproduisent le combat, chantant les louanges des vainqueurs. Mais la réalité est autre. Alors que les jeux se terminent par une nouvelle victoire du jeune esclave Eyvindr, qui est sensé gagner ainsi sa liberté, le roi quitte la tribune pour se rendre dans ses quartiers. Il révèle alors que le Dieu du vide l’a jadis contaminé et qu’il peut dorénavant revenir pour tout détruire ! Forcée de fuir, la reine Cyanthe quitte la ville en compagnie de Veikko Al Mun, appelé « le roi passeur », représentante des Aelves, et d’Eyvindr…

avis comics

Avis Comics – Le Dernier des Dieux (tome 4)

Au bord de la création se trouve l’escalier noir. De l’au-delà, du vide de la non-existence, Il est revenu. Mol Uhltep, Le dernier dieu. Le dieu du vide parcourt le monde de Cain Anuun une fois de plus, réalisant sa prophétie apocalyptique des trente dernières années. C’est l’histoire de ceux qui n’ont pas réussi à l’arrêter. Les mortels qui croyaient pouvoir tuer un dieu et protéger leur monde de la froide étreinte de la non-vie. Au lieu de cela, ils gisent morts et mourants au sommet de l’escalier noir alors que le monde s’effondre autour d’eux. C’est ainsi que tout se termine. Le vide attend.

Le Dernier des Dieux (tome 4), vous colle au siège !! Quelle bataille finale. Tout semble gagné. Aucun élément de l’histoire n’a été coupé ce qui donne emballage soigné, pour comics hors-norme. Il y a de l’ambiguïté, de la tension, de la dramaturgie. Les fins ne sont pas simples parce que la vie, en général, quel que soit le royaume, n’est pas simple. Pour la suite de Kennedy Johnson mentionne même que nous pourrions à nouveau visiter ce monde. Alors croisons les doigts !!

Ce dernier volume est épique. C’est beau et envoûtant et parfait. C’est ainsi qu’on termine une histoire, de façon magistrale. C’est ce que doit être une maxi-série. Toutes les histoires fantastiques, qu’il s’agisse de comics, de mangas, doivent prendre référence sur ce récit.

Le seul et unique conseil, maintenant, revenez sur le tome 1 et relisez toute cette série. Plus qu’une recommandation, une lecture indispensable !

Les tomes 1 & 4 du comics Le dernier Dieu sont d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 17€