Avis Comics – Le Monde de Flashpoint (tomes 1 & 2)


Bienvenue dans un monde où la guerre fait rage entre les Atlantes du Roi Arthur et les Amazones de la Princesse Diana. Un monde dans lequel Thomas Wayne protège Gotham, une ville rongée par le vice et le jeu, d’une poigne de fer sous le masque de Batman. Un monde dans lequel un pirate nommé Deathstroke conduit son navire, le Ravager, sur des surfaces submergées. Un monde dans lequel les Grayson et Deadman sont les attractions principales du Cirque Haly. Et un monde dans lequel, les Secret Seven sont appelés à se rassembler.

Quand Barry Allen a tenté de sauver sa mère des griffes du Professeur Zoom, le cours de l’Histoire a été jamais modifié. Dans ce nouveau continuum, Hal Jordan n’est pas devenu le Green Lantern, mais il est toujours un pilote intrépide prêt à défendre son pays contre les envahisseurs atlantes et amazones. De son côté, Abin Sur est toujours en vie et voit sa tâche de Green Lantern de la Terre compliquée par ce conflit.

avis comics

Contenu Le Monde de Flashpoint (tome 1) : Flashpoint Batman: Knight of Vengeance #1-3 ; Flashpoint Deadman & The Flying Graysons #1-3 ; Flashpoint Deathstroke & The Curse of the Ravager #1-3 ; Flashpoint Secret Seven #1-3

Contenu Le Monde de Flashpoint (tome 2) : Flashpoint:Hal Jordan #1-3 ; Flashpoint:Abin Sur – The Green Lantern #1-3 ; Flashpoint:Frankenstein & the Creatures of the Unknown #1-3 ; Flashpoint:Green Arrow Industries #1 ; Flashpoint:The Canterbury Cricket #1 ; Booster Gold #44-47

Avis Comics – Le Monde de Flashpoint (tomes 1 & 2)

Commençons par l’histoire de Flash l’un des personnages le plus emblématique de l’univers de DC Comics, et surtout le héros qui va changer à jamais la structure de DC Comics, avec le Flashpoint.

Le personnage original connu sous le nom de « The Flash » était Jay Garrick , introduit pendant « l’âge d’or » des comics des années 1940 . Il a été créé par Gardner Fox et Harry Lampert, en tête d’affiche de la série d’anthologies Flash Comics publiée par All-American Publications.  Plus tard cette année-là, il commencerait à apparaître dans un deuxième comics, All-Star Comics, où il était membre de l’équipe de super-héros de la Justice Society of America .

The Flash a reçu une troisième série en 1941, une histoire solo intitulé All-Flash. Il a été ajouté à la distribution régulière d’un quatrième volume, une série d’anthologies intitulée Comic Cavalcade, en 1943.  All-Flash a duré 32 numéros jusqu’à ce qu’il soit annulé en 1947. La course de Flash dans Comic Cavalcade s’est terminée après 29 numéros en 1948. Flash Comics a été annulé en 1949 après 104 numéros. All-Star Comics a été annulé en 1951 après 57 numéros. Jay Garrick n’apparaîtra plus avant dix ans.

DC Comics a décidé de réinventer « The Flash » en 1956, en développant un nouveau personnage nommé Barry Allen. Barry Allen a été créé par l’écrivain Robert Kanigher et l’artiste Carmine Infantino, faisant ses débuts dans la série de comics Showcase.  Ceci est considéré par beaucoup comme le début de « l’âge d’argent » du comics. Malgré le partage du nom et des pouvoirs, Allen était un personnage totalement nouveau avec un nouveau costume et aucun lien avec Jay Garrick. Barry Allen a gagné en popularité après quatre apparitions dans Showcase, et il a reçu sa propre série The Flash en 1959. Cette nouvelle série écrite par John Broome a continué la numérotation à partir de laquelle Flash Comics a été annulé. Le jeune acolyte de Flash Kid Flash a été présenté peu de temps après. Sa véritable identité était Wally West , le neveu de l’intérêt amoureux de Barry, Iris West.

De Final Crisis à Flashpoint…

L’événement crossover 2008 de Grant Morrison, Final Crisis, a ramené Barry Allen à la vie dans le cadre de l’univers DC régulier. Cet événement a également vu Bart Allen ressuscité et vieilli à Kid Flash dans le lien de la Légion des 3 mondes écrit par Geoff Johns. La résurrection de Barry Allen a été entièrement expliquée dans la mini-série 2009 de Johns, The Flash: Rebirth, qui traitait également du retour de l’ennemi juré de Barry, le professeur Zoom.

Barry a reçu une nouvelle histoire d’origine, avec l’explication que le professeur Zoom avait modifié l’histoire en remontant le temps et en assassinant la mère de Barry quand Barry était enfant. À la fin de la série, Barry a été officiellement confirmé en tant que Flash, Wally West jouant également le rôle de Flash dans un nouveau costume distinctement différent.

Geoff Johns a commencé un troisième volume de The Flash mettant en vedette Barry Allen avec un nouveau numéro n ° 1 en 2010, travaillant aux côtés de l’artiste Francis Manapul. La série s’est terminée après 12 numéros en 2011, menant à l’événement croisé de Johns Flashpoint. L’événement a introduit une chronologie alternative où personne ne se souvenait que Barry Allen était le Flash. Finalement, il a été expliqué que Barry avait provoqué cet événement en remontant le temps pour tenter de sauver sa mère du professeur Zoom. La conclusion a vu la chronologie complètement réinitialisée, résultant en la toute nouvelle version « Prime Earth » de la DCU.

Ce redémarrage s’appelait The New 52, et chaque livre publié par DC a été annulé et de nouveaux livres ont été relancés en tant que numéros n°1… Voici dans les grandes lignes l’histoire incroyable de Flash !! Des récits épiques que vous allez pouvoir revivre et découvrir, dans les deux premiers tomes des comics « Le Monde de Flashpoint« , ouvrages proposés par les éditions Urban Comics dans deux superbes éditions !

Les tomes 1 & 2 du comics Le Monde de Flashpoint sont d’ores et déjà disponibles dans toutes les bonnes librairies au prix de 29€