Avis Comics – Marvels Snapshots (tome 2)


En plus, une histoire consacrée à Captain Marvel. Dans la lignée du célèbre Marvels de Kurt Busiek et Alex Ross, découvrez de nouveaux récits montrant les plus grands moments de l’histoire Marvel à travers le regard de gens ordinaires. Avengers, Spider-Man et Captain Marvel sont à l’honneur ici, ainsi que le crossover Civil War.

Résumé : L’amour peut-il naître en plein milieu d’une bataille entre les Avengers et un robot géant ? Un agent du S.H.I.E.L.D. désabusé par l’événement Civil War, peut-il continuer à accomplir son travail avec enthousiasme et conviction ? Que deviennent les « petits » criminels dans une guerre de gangs entre super-vilains ?

avis comics

Avis Comics – Marvels Snapshots (tome 2)

Il n’est pas exagéré de dire que cette anthologie présente certains des plus grands talents de l’univers du comics, et chacun des chapitres offre un petit quelque chose en plus aux lecteurs de longue date qui se demandent ce que c’est que d’être un super-héros dans le Marvel Universe.

Marvels Snapshots, est donc une anthologique qui rassemblera plusieurs équipes créatives pour des récits qui exploreront l’histoire de l’univers Marvel. Le premier Snapshot, écrit par le scénariste et romancier Alan Brennert (Batman : Holy Terror) et dessiné par Jerry Ordway (All-Star Squadron) se déroulera dans les années 40 et racontera une aventure inédite de Namor le Prince des Mers, avec des apparitions de Betty Dean et de la All-Winners Squad.

Pour le second Snapshot, Kurt Busiek a fait appel à un trio déjà à l’œuvre sur la série Beasts of Burden, les scénaristes Evan Dorkin et Sarah Dyer et le dessinateur Benjamin Dewey, pour une histoire sur la Torche Humaine.

Nous allons retrouver l’histoire de Spider-Man de Howard Chaykin, ou plus précisément une histoire sur Ronnie et Dutch, des  petits voyous qui veulent réussir dans le crime de New York. Si vous ne l’avez pas encore deviné, toutes les histoires ne concernent pas le super-héros, mais l’humain qu’ils étaient avant d’obtenir des pouvoirs ou les humains qui sont affectés par les super-héros. Ronnie aspire à devenir riche rapidement en utilisant la technologie des super-vilains, tandis que le néerlandais est un peu plus équilibré et raisonnable. C’est une histoire attachante si vous aimez les plaisanteries légère et l’idée très normalisée que d’un Spider-Man. C’est un « Snapshot » dans le sens où il montre ce que ce serait si vous aviez l’esprit criminel et que vous enviiez les grands super-vilains.

Vous trouverez aussi un récit sur la vie des Avengers, le capitaine Marvel et Maria Hill pendant l’événement Civil War. Comme les histoires qui ont précédé, ces récits martèlent les personnes affectées par les héros, pour le meilleur ou pour le pire. Les écrivains et les artistes semblent toujours capturer l’humanité de ses personnages clés reliant davantage les super-héros à notre réalité.

Marvels Snapshots était déjà une excellente série de one-shots, mais dans ce format à couverture rigide proposé par Panini Comics, c’est une lecture incontournable pour tous les fans de Marvel Comics. Il peut être apprécié par le fan inconditionnel de comics qui lit tout autant que le lecteur occasionnel qui s’est peut-être éloigné des super-héros.

Le comics Marvels Snapshots (tome 2) est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 18€

Vos Commentaires

commentaires