Avis manga – Dandadan (tomes 1 & 2)


Après les titres KAIJU N°8 et Mashle en 2021, Crunchyroll compte bien continuer avec les gros morceaux du Shônen Jump avec le  manga événement Dandadan.

Lancée au Japon en avril 2021 sur le service Shônen Jump+ de Shûeisha, Dandadan est régulièrement classée dans le top vente Oricon dans son pays d’origine, et s’est hissée à la première place du Prix annuel des libraires japonais en début d’année, ce prix désignant une liste de 15 mangas chaque année. La série surfe entre action, surnaturel et humour absurde, dans un style graphique qui se veut audacieux. Le pitch de base est pourtant assez simple, mais absolument efficace !

Résumé : Momo Ayase et Ken Takakura sont deux lycéens que tout oppose. Tandis que la première ne croit qu’aux esprits, le second ne jure que par les extraterrestres. Incapables de se convaincre, ils se lancent alors un défi : Momo devra se rendre dans un hôpital où des créatures de l’espace sont censées se trouver, et Ken dans un tunnel hanté… Or, chacun va faire une rencontre d’un autre genre qui va bouleverser leur vie et lier leur sort. C’est le début d’une romance survoltée où l’occulte, le paranormal et le surnaturel se bousculent dans un chaos haletant !

Avis manga – Dandadan (tomes 1 & 2)

Combinant en quelque sorte tous les genres, il est difficile de décrire succinctement Dandadan, sauf pour dire que c’est un shonen de science-fiction absurde qui ressemble moins à un manga qu’à une expérience surréaliste.

Mélangeant l’absurde et caractérisation sincère, Dandadan est un mélange unique d’ovnis, d’esprits et de pouvoirs psychiques. Ce n’est peut-être pas pour tout le monde, mais si vous pouvez embrasser l’étrangeté, vous trouverez un duo principal attachant et une intrigue divertissante, mais étrange bourrée d’action.

Le récit de Dandadan concerne deux lycéens qui recherchent chacun de la compagnie et du soutien pour leurs propres croyances uniques. Momo Ayase en a fini avec les garçons scummy qui minimisent sa croyance dans les esprits et le travail de sa grand-mère en tant que médium. Ken Takakura pourrait partager son nom avec un acteur célèbre, mais c’est en fait un garçon geek obsédé par les extraterrestres et le paranormal.

Lorsque ces deux-là se rencontrent, ils finissent par se défier pour tester les croyances de l’autre. Ce qui s’ensuit est un premier chapitre absurde, dans lequel Ken est possédé par l’esprit d’une grand-mère excitée qui vole sa « banane », et Momo est enlevé par des extraterrestres et s’éveille aux pouvoirs psychiques avant qu’ils ne puissent l’imprégner.

Oui, Dandadan est une lecture très mature, et même si nous ne l’appellerions pas vulgaire, il y a fréquemment des blagues grossières, alors gardez cela à l’esprit. L’intrigue est absurde, mais prend des pauses fréquentes pour ralentir l’action afin que le lecteur puisse maîtriser chaque nuance.

L’humour grossier va de pair avec l’absurdisme, alors que Ken et Momo unissent leurs forces pour vaincre l’esprit maléfique de la grand-mère et restaurer la virilité manquante de Ken. Les nouveaux pouvoirs psychiques de Momo lui permettent de contrôler la malédiction de Ken, tandis que la malédiction de Ken lui permet de transformer et de protéger Momo de divers esprits et extraterrestres.

L’œuvre a une rugosité raffinée, probablement inspirée du travail de Tatsu Yukinobu en tant qu’assistant de Fujimoto Tatsuki sur Chainsaw Man et Fire Punch. Les monstres semblent tout droit sortis de Jujutsu Kaisen ou Bleach, tandis que l’humour absurde et l’intrigue occulte nous rappellent Mob Psycho 100. L’action originale est interrompue par de véritables moments de caractérisation qui prouvent que la série a plus à offrir qu’une simple folie pure.

Pourquoi devriez-vous lire Dandadan ?

Comment Dandadan peut réussir à regrouper autant de genres différents ? N’importe lequel de ces styles est normalement suffisant pour fonder une série entière, et Dandadan aurait pu se contenter de traiter uniquement avec des esprits, des extraterrestres ou des pouvoirs psychiques.

Au lieu de cela, Tatsu Yukinobu a rassemblé ces idées discordantes dans un mélange étrange et harmonieux loufoque. Ce n’est pas quelque chose que vous trouverez très souvent, mais le mangaka a réussi cette étrange idée avec beaucoup aplomb.

Cocktail improbable d’intrigues absurdes et de personnages authentiques, Dandadan parcourt soigneusement la frontière entre la folie et la réalité. D’un fantôme de grand-mère voleur de soldats à un extraterrestre sumo attaquant un sanctuaire, Dandadan livre un récit convaincant sur la défense de vous-même et de vos convictions.

Les tomes 1 & 2 du manga Dandadan sont disponibles dès maintenant dans toutes les bonnes librairies au prix de 7.29€