Avis Manga – Le conte des parias (tome 5)


Déjà le tome 5 du manga « Le conte des parias » aux éditions Doko-Doki, et nous nous rapprochons doucement de la fin de cette série en 8 tomes, les deux derniers volumes étant sorti au Japon le 18 mai dernier. Pour rappel, Le conte des parias, vous propose de rentrer dans un récit fantastique se déroulant en pleine Angleterre victorienne, avec une une amitié hors du commun entre une petite fille et un diable, deux êtres solitaires, qui vivent chacun de leur côté…

 Résumé : Quand une jeune fille désœuvrée lie son destin à celui d’un diable solitaire… En cette fin du 19e siècle, deux êtres solitaires vivent chacun de leur côté dans un recoin de Londres, la grouillante capitale de l’immense Empire britannique. L’un est un diable, revenu de tout, qui n’attend plus rien de la vie ; l’autre est une petite orpheline enjouée malgré les terribles vicissitudes de la vie. Puis un jour, leurs chemins se croisent et ces deux reclus décident de lier leurs destins et de partir à l’aventure…

Avis Manga – Le conte des parias (tome 5)

Résumé du tome 5 : L’étau se resserre autour de Snow. Alors qu’il est censé être l’un des meilleurs chasseurs de diables du royaume, il a été capturé par deux des leurs. Ignorant tout de ce tragique évènement, Wisteria continue son péribole dans la paisible région des lacs en compagnie de Diane, Marbas et Naberius. Mais bientôt, le jeune fille sera elle aussi rattrapée par cette guerre sournoise que certains diables ont déclarée au genre humain…

Le changement et l’appartenance sont certainement les thèmes dominants de cette série, alors que Marbas et Wisteria tentent de trouver un espace pour eux deux au milieu d’un monde de plus en plus dangereux, les démons les plus forts sont à leurs poursuites…

Malgré son air bourru, Marbas est la paire d’yeux parfaite pour Wisteria, en raison d’être aveugle, Marbas l’oblige à regarder les choses qu’il a ignorées pendant tant d’années. C’est une belle dualité qui alimente vraiment le plaisir de cette série. Marbas a une bonne raison de protéger Wisteria à cause de ce qu’elle apporte à leurs relations et elle, à son tour, a besoin de lui.

D’un voyage en train à travers une campagne familière à un célèbre festival anglais, à une nouvelle amitié, les choses prennent une tournure inattendue pour Marbas, qui est réalité un diable. Naturellement, cela a un coût qui est la difficulté de cette nouvelle vie pour les deux.

Le Conte des Parias, est une lecture très savoureuse mettant en scène deux personnages diamétralement opposés, écrits de la plus belle des façons. C’est le genre de manga où la fin ne risque pas d’être un happy-end, mais les trois derniers volumes nous réserverons peut-être encore des surprises. Vivement la suite…

Les tomes 1 à 5 du manga Le Conte des Parias, sont d’ores et déjà disponibles dans toutes les bonnes libraires au prix de 7.50€.