Avis Manga Noeve Grafx – Arrête de me chauffer, Nagatoro (tome 1)


Arrête de me chauffer, Nagatoro est de ces séries qui accrochent et ne laissent pas indifférent. Volume après volume, on se délecte de voir les protagonistes se tourner autour, se chamailler, et finalement se rapprocher.

Le format court des chapitres garantit de ne jamais s’ennuyer devant cette relation houleuse ! Le manga Arrête de me chauffer, Nagatoro (tome 1) est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 7.95€ aux éditions Noeve Grafx.

Résumé : Pleine d’assurance, joueuse, moqueuse, elle se découvre un jour un passe-temps favori : martyriser son “Senpai”, lycéen de première timide et mal dans sa peau. Nagatoro taquine, agace, aguiche, joue et parfois perd… mais qu’a-t-elle vraiment derrière la tête ? Et si derrière ses moqueries, elle cachait une véritable affection ? Et si finalement, ses farces permettaient à Senpai de s’affirmer ?

Avis Manga
© Nanashi / Kodansha Ltd. © Noeve Grafx

Avis Manga – Arrête de me chauffer, Nagatoro (tome 1)

Voici enfin le premier volume d’une série en cours qui en compte déjà 8 tomes au Japon. Le mangaka, Nanashi, nous livre ici un premier tome plein d’humour et de tendresse maladroite, sublimement exprimés par des planches révélant tout un panel d’expressions bien travaillées.

Arrête de me chauffer, Nagatoro, est un manga très drôle, mais avec un humour et son style propre, le manga se situe dans la même catégorie que les autres romances comiques du moment, Rent-a-Girlfriend toujours chez Noeve Grafx, Kaguya-sama Love is War, We never learn, etc… Mais attention Nagatoro est aussi une petite peste, insupportable, insolente, faisant vivre un vrai calvaire à Senpai! Mais qui aime bien châtie bien, c’est peut-être la morale de ce premier volume.

Néanmoins, le sujet du harcèlement scolaire reste inévitable, et certains rapprochement douteux et hasardeux, pourraient comparer ce manga à une quelconque situation dans la vie réelle. Il s’agit d’une fiction abordant avec des traits d’humours, l’estime de soi, et Nagatoro, n’est que l’instrument de cet objectif. De plus il est évident que sous ces traits de petit vampire assoiffé de moqueries Nagatoro, cache des sentiments beaucoup plus profonds…

Un shônen que l’on prend plaisir à lire et dont on a hâte de savourer la suite, et bien évidemment de savoir comment la relation des 2 principaux protagonistes va évoluer. Et tout le monde se pose la question, quels supplices Nagatoro va encore faire subir à Senpai?  Si vous aimez, la romance, l’humour de situation, ce titre ne devrait pas vous décevoir!

Vos Commentaires

commentaires