Avis Manga – Welcome to the Ballroom (tome 1)


Le manga culte de Tomo Takeuchi est enfin disponible en France aux éditions Noeve Grafx, publié au Japon depuis 2011 dans le Gekkan Shônen Magazine de Kôdansha, et adapté avec succès en 2017 en un anime disponible en France sur Amazon Prime Vidéo. La série est toujours en cours avec 10 volumes au compteur au Japon.

Résumé : Collégien en déroute, Tatara Fujita ne sait pas quoi faire de sa vie. Il na ni talent, ni passion, ni grande envie de chercher. Le hasard et une bande de caïds mal intentionnés lui feront rencontrer Kaname Sengoku, danseur professionnel qui à la suite dun quiproquo le traînera jusqu’à un nouveau studio de danse de salon. Tatara y découvre l’univers de la danse sportive. Ne serait-ce pas là le début dune nouvelle passion ?

Avis Manga – Welcome to the Ballroom (tome 1)

Sans rêves ni projets particuliers pour l’avenir, Tatara Fujita, un collégien de troisième année, celui-ci aspire à trouver une véritable passion. Souvent harcelé et extorqué pour son manque de confiance en lui, la vie de Tatara change lorsqu’il est sauvé de délinquants par un homme nommé Kaname Sengoku. Son sauveur, un professeur de danse, qui entraînera Tatara au studio de danse d’Ogasawara…

Welcome to the Ballroom est l’une des œuvres nominées aux 6e Manga Taisho Awards en 2013 (troisième place) et à la 8e édition en 2015 ( sixième place). La série s’est classée neuvième dans la catégorie lecteurs masculins dans l’édition 2013 de Kono Manga ga Sugoi !

À première vue, Welcome To The Ballroom peut sembler être une lecture de niche, quelque chose pour les fans de danse de salon. Et comme le manga le souligne régulièrement, la danse de salon est destinée aux personnes d’âge moyen de la classe moyenne supérieure qui n’ont rien de mieux à faire. Heureusement, Welcome To The Ballroom est bien mieux que cela et s’adresse à un public beaucoup plus large.

Si vous avez déjà lu des mangas sportifs, vous connaissez probablement le rythme de ce style de récit, mais Welcome To The Ballroom brille dans ses représentations visuelles. Les danseurs de Takeuchi sont vibrants, débordant d’énergie frénétique. Ils sont électriques et excitants et Takeuchi dessine magnifiquement pour mettre en évidence une partie de l’énergie émotionnelle qui explose sous la peau. Le feu crépitera des mains alors qu’ils valsent donnant cette sensation de puissance. Un personnage sera englouti par les flammes pour exprimer sa rage ou sa passion. La peau d’un autre se hérisse et fume à mesure que sa force décline pour enfin trouver un second souffle. Sans oublier la sueur.

Des rivières coulent de la racine de leurs cheveux sur leurs visages alors qu’ils s’exercent. C’est un détail incroyablement insignifiant mais le mangaka va tellement loin que le moindre détail ajoute au réalisme. C’est parfait et réel, incroyablement passionnant.

Welcome To The Ballroom propose un premier tome qui arrive à convaincre malgré un thème qui d’origine pourrait déplaire au plus grand nombre ! Le pari était difficile, mais il faut avouer, qu’il est largement remporté avec brio et une très grande classe ! Vivement la suite…

Le tome 1 du manga Welcome To The Ballroom est d’ores et déjà disponible dans tutes les bonnes librairies au prix de 7.95€