Démonistes – Vlad (Tome 1) – Aventure, magie et une bonne dose d’humour…


Aventure, magie et une bonne dose d’humour, voilà le programme de cette nouvelle bande dessinée, signée par Olivier Gay et Geyser aux éditions Drakoo, mais avant de parler de ce petit condensé de référence, voici un résumé de l’histoire…

Synopsis : L’Empire connaît la paix et la prospérité, protégé par ses Démonistes, des mages capables d’invoquer des démons tous plus originaux et puissants les uns que les autres. Mais lorsqu’un portail magique apparaît au cœur de la capitale et que personne ne parvient à le refermer, l’inquiétude monte : si cette faille venait à s’agrandir, des démons incontrôlés pourraient déferler sur le royaume. Le roi envoie alors une expédition à la recherche d’un des démonistes les plus puissants. Mais Vlad gît dans son manoir, dans le coma depuis des années. En retrouvant son corps, la démoniste Tillie est soudain plongée dans le passé. Les deux se sont connus à l’adolescence au sein de l’Académie d’Invocation. Ils ont ri ensemble, ils ont étudié ensemble. Ils ont souffert, ils se sont aimés et ils se sont haïs.

Démonistes – Vlad (Tome 1) – Chronique bande dessinée

Christophe Arleston, le Président Drakoo continu tranquillement de nous trouver des petites pépites et de surcroit 100% Françaises après Le grimoire d’Elfie par le duo Arleston & Alwett et dessiné par Mini Ludvin, nous voilà entre les mains avec Démonistes – Vlad.

Une bande dessinée clairement axée sur l’humour second degré, peut-être même troisième degré qui nous plonge dans un univers médiéval fantaisie loufoque. Nous allons donc suivre, une expédition peu glorieuse lancée par le roi, pour trouver le démoniste le plus puissant de royaume, qui n’est autre qu’un certain Vlad…

Entre des notes humours et références décalées, l’œil de Sauron fera même une brève apparition à la sortie d’un portail ou bien Harry Potter, nous sommes transportés dans ce joyeux univers avec énormément de plaisir. Couleurs chatoyantes, visuellement détaillé, la lecture est rapide et la forte connotation humoristique de cet ouvrage à de quoi séduire, à juste titre!

Et l’essence même qui est l’histoire n’est pas en reste, car 48 pages c’est toujours trop court et trop rapide à lire, mais cela ne reste que le premier tome! En conclusion, la magie de Démonistes opère dès la première page pour nous offrir une belle aventure, qui trouvera sa concluions dans un second volume… qui se fait déjà attendre!

La bande dessinée Démonistes – Vlad (Tome 1) est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 14.50€.

Vos Commentaires

commentaires