Les 7 Ninjas d’Efu – Review des tomes 3 & 4 du manga de chez Meian

Vous pouvez retrouvez dès à présent, la présentation complète du tome 1 & 2 du manga Les 7 Ninjas d’Efu aux éditions Meian, en cliquant sur le titre du manga !

Rappel rapide de la trame principale, Japon, 1615. Arrivé au pouvoir en écrasant Hideyori Toyotomi, Leyasu Tokugawa compte bien asseoir son autorité dans le temps. Il forme donc une milice qui a pour mission de traquer les survivants du clan Toyotomi. Ceux qui s’opposent à lui sont exécutés par le dieu de la guerre, Kibitsuhiko-no-mikoto. Cependant, sept guerriers de l’ombre font leur apparition. Ce sont les sept lames d’Efu, les Ninjas Onshin !

Résume de la trame qui est encours, Harara, le démon au visage humain, est parti à la recherche de Kakugo. Cependant, comme lui, c’est un ninja Onshin ! Est-ce le début d’une guerre intestine entre les ninjas Onshin ?!

Après avoir perdu le château d’Osaka, Hideyori Toyotomi s’est enfui dans l’archipel des Ryukyu. Gennosuke Inukai, l’un des membres de sa garde rapprochée, y fait la connaissance d’un jeune guerrier nommé Takeru. Cependant, ce moment paisible aura été de courte durée, les forces de Satsuma sont arrivées sur l’île…

Dans le tome 3 l’histoire commence donc à prendre plus de place, car une majeure partie du volume se consacre à Harara et à sa rencontre avec Kakugo, puis au bout du compte à l’émergence de la figure de Geki. Avec la mise au point d’un background plus consistant le mangaka arrive à retenir notre attention avec certains éléments intéressants, notamment avec le fonctionnement des kasane et leurs vies éternels après des combats à toutes épreuves ou bien Harara notre héros qui devient beaucoup plus intéressant !

Dans le tome 4, le château de Tsukumo a été assiégé et pris par les troupes de Satsuma, va s’ensuivre des beaux combats bien orchestrés, mais une question subsiste pourquoi le cavalier des troupes de Hideyori Toyotomi change de camp ? Certains passages de ce tome, ne font clairement pas dans la dentelle, avec des rituels très gores comme arracher le foie de ses adversaires… Même si le coté esthétique est présent et sous couvert historique, le mangaka aime beaucoup l’exagération !

Yamaguchi, continue à approfondir son histoire et ses personnages, avec toujours autant de scènes sans retenues mais parfois confuses et difficiles à suivre, tous comme pour les néophytes les récits de samouraï et l’histoire japonaise qui peut dérouter certains lecteurs… Néanmoins le récit est riche avec une esthétique propre à Yamaguchi qui n’est pas dénuée de qualité !! Les tomes 1 à 4 du manga Les 7 Ninjas d’Efu sont disponibles dès maintenant aux Editions Meian au prix de 6.95€.

Vos Commentaires

commentaires