Les 7 Ninjas d’Efu – Présentation et avis des 2 premiers tomes du manga de Meian

Présentation de l’histoire manga « Les 7 Ninjas d’Efu » aux Edition Meian, Kakugo est un jeune barbare de la vallée Hagakure. Kaizô et Iori sont deux opposants de Ieyasu Tokugawa, le nouveau commandant suprême. Alors qu’ils fuient sa milice pour se cacher dans la vallée, le village de Kakugo les recueille et leur propose de quoi survivre. La milice finit par les retrouver, ce qui cause la mort de Kakugo. Comme 6 autres personnes, à sa mort, il a la possibilité de revenir sur terre en devenant un ninja Onshin, doté d’une puissance phénoménale. Il devra, avec sa lame, se venger de ceux qui ont porté atteinte à sa vie. Cependant, sept guerriers de l’ombre font leur apparition. Ce sont les sept lames d’Efu, les Ninjas Onshin !

Informations complémentaire, classé 5e dans la catégorie  » Manga pour garçons » du Kono Manga ga Sugoi en 2018, Les 7 Ninjas d’Efu est la dernière série en date de Yamaguchi Takayuki, toujours en cours au Japon avec 8 tomes dans le magazine mensuel Champion Red. Takayuki Yamaguchi dessine des mangas depuis 1992, avec sa première oeuvre  » Cyber Momotarô « . Il est essentiellement connu en France pour le manga « Shigurui ».

Les 7 Ninjas d’Efu – Bande-Annonce

Les éditions Meian, nous propose encore une fois un titre atypique après les très bons titres Baltzar et Angolmois, et sans oublier le manga emblématique Kingdom, Les 7 Ninjas d’Efu de Takayuki Yamaguchi est pour le moins un récit un peu plus particulier…

Mais revenons au début de ce manga, Les 7 Ninjas d’Efu est toujours en cours de parution au Japon depuis 2015, au sein du magazine Champion Red de l’éditeur Akita Shoten avec un totale de 8 tomes pour l’instant et pour la petite info ce titre fût proposé chez Panini avant de tomber dans les limbes de leurs catalogues pour finir comme d’habitude par un arrêt de publication (ndlr: Panini étant les spécialistes, des arrêts, relauchs, changement de maquettes etc…).

Dès le départ commençons à noter le travail apporté aux très belles couvertures des tommes 1 & 2 avec une légère touche de vernis sélectif ainsi qu’un certain nombre de petites astérisques lors de votre lecture pour mieux comprendre les différentes techniques utilisées, en sommes les ouvrages proposés par Meian restent toujours excellentes factures.

Concernant le titre lui-même, Les 7 Ninjas d’Efu propose un univers riche, sombre, violent et très souvent sanguinolent et le mangaka Takayuki Yamaguchi, n’hésite pas à mettre en scène d’atroces crimes dans un fonds d’éléments historiques et parfois même de façon totalement surréaliste… Les 7 Ninjas d’Efu et un manga atypique marchant à la limite du gore avec un scénario intéressant mais qui avance lentement laissant la place à certaines errances, quant au coup de crayon du mangaka, rien à dire c’est propre, les décors et autres mises en scène vous plongent parfaitement dans cette histoire féodale, teintées de combats bien violents avec des démons aux techniques qui vous feront sourire…

A lecture des premiers tomes, il faut reconnaître que ce manga à de quoi surprendre, dans un premier temps, il n’est à pas à mettre entre toutes les mains, certains passages pouvant heurter les plus jeunes, avec des scènes violentes, des jeunes filles souvent attachées et peu vêtues, mais l’univers est intéressant et visuellement agréable… Le fond est donc bon mais dans la forme, il manque dans ces deux premiers volumes plus de fluidité dans l’intrigue, mais le manga reste prometteur ! Les tome 1 & 2 de Les 7 Ninjas d’Efu sont disponibles dès maintenant aux Editions Meian au prix de 6.95€.

Vos Commentaires

commentaires