Angolmois – Présentation et avis des 2 premiers tomes du manga de Meian


Commençons par poser l’histoire d’Angolmois, c’est donc l’histoire de Jinzaburô Kuchii, un samouraï de Kamakura, est exilé à Tsushima où il est chargé par la fille du gouverneur, Teruhi, de défendre l’île des Mongols. Au lieu de la peine de mort, les proscrits ont reçu l’ordre de servir de pions sacrifiables. Ils doivent tenir sept jours jusqu’à l’arrivée des renforts de Kyûshû, mais face aux armes et aux tactiques étranges des Mongols, le maître du clan Sô, Sukekuni, et son fils, Umajirô, se font tuer.

Alors que tous s’étaient résignés à perdre, Jinzaburô apparaît seul sur le champ de bataille, vêtu d’une ancienne armure… Un grand danger arrive de la mer ! Cette série fleuve avec de véritables éléments historiques représente avec un point de vue inédit  » les invasions mongoles  » qui ont secoué le Japon du Moyen-Âge !

Une nouvelle fois les Éditions Meian, nous propose un ouvrage épique et historique, car pour rappel la maison d’édition propose déjà l’excellente saga Kingdom (ndlr : le meilleur manga Seinen depuis 2015) qui compte pas loin de 50 tomes en France, et Angolmois emboîte parfaitement le pas d’une grande saga passionnante qui contera 10 tomes.

Angolmois – Bande-Annonce

Le récit de Takagi Nanahiko nous transporte vers le Japon du Moyen-Âge, pour nous montrer le point de vue japonais concernant les invasions mongoles. En effet, Jinzaburô Kuchii, un vassal déchu de Kamakura a été condamné à l’exil et, enchaîné comme les autres prisonniers, il se dirige en mer afin d’expier sa peine sur l’île de Tsushima, le début de l’aventure commence…

Soyons, honnête et franc Angolmois est-une énorme surprise, je ne m’attendais pas à engloutir aussi rapidement les deux premiers tomes, la lecture est facile, les personnages immédiatement attachants et charismatiques, sans oublier une histoire captivante qui retrace l’histoire vraie l’île de Tsushima suite à l’invasion Mongole qui d’ailleurs n’est pas sans rappeler le jeu vidéo à succès Ghost of Tsushima édité par Sony sortie récemment !

Alors si au niveau des dessins le fossé est grand entre Egregor : Le Souffle de la Foi et Angolmois, le manga gagne en lisibilité même si certains traits restent aléatoires, les batailles sont lisibles et les tactiques développées par notre héros Jinzaburô sont jouissives de logique et bien évidemment le trait historique ne gâche rien à notre plaisir en sachant que l’auteur à la fin de chaque manga nous gratifie de notes et commentaires pour approfondir notre lecture. Une mention spéciale aux éditions Meian, pour les magnifiques covers des tomes 1 & 2 d’Angolmois qui donnent envie d’être lues et même exposées !

Objectivement Angolmois est-une lecture indispensable, ce titre est bien narré, avec son lot de rebondissements et d’actions, le contexte historique enrichira aussi un peu plus votre culture sur l’Histoire du Japon et des Mongols, que des atouts qui présages une lecture passionnante des prochains tomes et bien évidemment que je ne manquerai pas d’en parler prochainement ! En attendant Angolmois Chronique de l’invasion Mongole est d’ores et déjà disponible aux éditions Meian au prix de 6.95€.