Avis Manga Meian – Looking up to Magical Girls (tome 1)


Bienvenu, dans le formidable monde des Magical Girls, avec cette nouvelle série de chez Meian édition. Une comédie BDSM avec un humour légèrement sexy et très déjanté et qui compte déjà 3 tomes au Japon.

Résumé : Utena Hiiragi déborde d’admiration pour Tres Magia, le trio de magical girls qui protège sa ville. Alors forcément, quand une petite mascotte volante aussi cliché que mignonne s’approche d’elle en lui proposant de se transformer, elle croit rêver… Mais la réalité va vite tourner au cauchemar quand elle va découvrir qu’elle est devenue… Une sbire d’Enormita, l’organisation maléfique contre laquelle se battent ses héroïnes adorées ! Utena se retrouve alors obligée de se battre contre elles, et se retrouve rapidement en position de domination… Et contre toute attente, elle se rend vite compte que justement… Elle aime bien ça, la domination !

Avis Manga – Looking up to Magical Girls (tome 1)

La collection Daitan! de chez Meian, continue de s’enrichir de nouveaux titres. Après Les Rives rouges de l’adultère ou Pinsaro Sniper, en passant par JK Haru et Brisée par ton amour, le programme de la journée un manga déjanté signé par Akihiro Ononaka.

Nous allons donc rentrée dans l’univers des Magical Girls avec une anti-héroïne en guise de personnage principal. En effet Utena Hiiragi va devenir malgré elle, la méchante sadique de ce récit. Celle-ci devra lutter contre les superbes et admirables magical girls: les Tres Magia qui elles mêmes tentent de contrer les plans maléfiques de l’organisation Enormita, qui souhaite asservir le monde.

Le récit est simple et rapide à se mettre en place. Les codes typiques des Magical Girls sont présents mais le manga se démarque pour son coté BDSM très light et comique. Car effectivement le design général du manga est très enfantin, ce qui attenue fortement le coté sexy et BDSM. En réalité le mangaka Akihiro Ononaka, ne va pas très loin dans ce premier tome dans son concept. Utena n’est pas très sadique, les enjeux pas d’une grande importance et chapitres après chapitres, la recette reste toujours la même… En sachant que le manga fait 140 pages, donc la lecture est très très rapide! Ce qui manque vraiment dans ce premier volume c’est un background plus recherché et aussi un environnement plus détaillé, car certaines cases restent assez pauvres.

A noter, la très belle édition proposée par les éditions Meian. Avec 9 pages en couleurs sur papier glacé, une jaquette avec un vernis sélectif et une très bonne qualité de papier.

En conclusion, Looking up to Magical Girls pose une histoire et un univers sympathique, mais il manque quelques éléments pour rentrer complètement dans ce récit. Reste à découvrir la suite des aventures de Utena, en espérant quelques changements.

Le tome 1 du manga Looking up to Magical Girls est d’ores et déjà disponible dans toutes les bonnes librairies au prix de 6.95€

Vos Commentaires

commentaires